AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de alainmartinez


alainmartinez
  16 août 2016
Pour un premier roman, « Royaume de vent et de colères » de Jean-Laurent del Socorro est une belle réussite.
Ce roman historique, dont l'auteur ajoute un soupçon de fantasy, nous transporte à Marseille dans les années 1596.
La cité phocéenne, sous le contrôle de Charles de Casaulx, fait sécession et refuse l'autorité d'Henri de Navarre. Henri IV qui vient de se convertir au catholicisme et de se faire couronner roi de France, prépare le dernier assaut.
Tout au long du récit nous suivons les destins de quatre narrateurs, quatre personnalités bien différentes. Gabriel, vieux chevalier protestant converti après le massacre de la Saint-Barthélemy. Victoire, dirige la guilde des savonniers mais qui est en fait la guilde des assassins. Armand et son amant Roland, artbonniers, une sorte d'ordre pratiquant l'art de la magie qui utilise la pierre l' « Artbon ». Axelle, une ancienne mercenaire devenue la tenancière de l'auberge la Roue de la Fortune.
Écrit en trois parties avec des chapitres très courts, nous passons d'un personnage à un autre. Au fur et à mesure des pages, l'histoire se met en place pour déboucher sur le grand final qui ne peut être que dramatique.
« Royaume de vent et de colères » vous accroche, le rythme est efficace. La touche de fantasy est originale et crédible. C'est un livre qu'on lit d'une traite.
Commenter  J’apprécie          230



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (16)voir plus