AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Pois0n


Pois0n
  16 mai 2018
Les tomes 2 souffrent souvent du syndrome du « volume de transition », et La Sorcière de l'Ombre n'échappe pas à la règle. Heureusement, on peut compter sur Pierrick Derrien pour gérer son récit de façon efficace.

L'histoire reprend pile là où les choses s'étaient arrêtées. Pour mener à bien sa quête de vengeance, Asia se doit d'approfondir son apprentissage et surtout, découvrir ce qui se trame réellement sur Khrone. de ce côté-là, on ne peut s'empêcher d'être un poil déçu : là où l'auteur excelle en matière d'originalité, tant dans la construction de son univers que des personnages qui l'habitent (et ce ne sont pas ceux introduits dans ce tome qui inverseront la tendance !), on a droit au classique cliché de . Pour le reste, dans un genre aussi codifié et déjà exploré en long, en large et en travers qu'est la fantasy, on ne s'offusquera pas de certains rebondissements un peu faciles (), d'autant que d'autres sont habilement introduits via du foreshadowing (, maintenant ainsi un certain suspense qui aurait sinon été inexistant). Et l'on réalise même que certaines choses avaient été teasées dès le tome 1 () !

La première moitié du livre s'avère donc très peu mouvementée, mais riche en révélation diverses et renouvelant avantageusement le casting des protagonistes. Depuis le début des Murmures du Shar, les compagnons d'Asia changent en effet avant que l'on aie le temps de s'en lasser. de quoi faire oublier que mis à part le changement de décor, il ne se passe finalement pas grand-chose. En outre, les récits des évènements passés, déjà plutôt bien intégrés dans le tome 1 via les lectures d'Asia, sont ici encore mieux amenés. La quête de la jeune femme se précise donc, tandis que le fil rouge esquissé dans « Le Masque et le Sabre » prend davantage de consistance. On essaie de deviner l'identité de celui qui tire les ficelles dans l'ombre (avec de fortes chances de tomber à côté de la plaque tant les pistes sont bien brouillées), tout en suivant les découvertes de l'héroïne.
Dans la seconde, on retrouve avec bonheur tout le talent de Pierrick pour le dépaysement avec une petite virée ). Oppressante à souhait, l'ambiance n'est pas sans rappeler celle de l'Oblivion dans le jeu du même nom, mais en plus... vert. Ici, l'aventure se pimente un peu plus, avec au programme un environnement plus qu'hostile, de l'escalade vertigineuse, une référence plutôt comique et une vraie montée en puissance de la tension jusqu'à la fin du livre.
Et là, l'auteur nous réserve des retournements de situation multiples qu'on l'on avait pas forcément vus venir. D'un côté, certaines choses semblent se confirmer (), de l'autre, de nouvelles interrogations et suppositions se forment, venant contrebalancer les révélations fracassantes dont Pierrick Derrien n'est pas avare ! le moins qu'on puisse dire, c'est que la conclusion est plus que mouvementée, et ce pour tous les personnages !

C'est donc, au final, un tome plutôt équilibré et surtout beaucoup plus maîtrisé que le premier. On a l'impression d'être à l'aube de la bataille finale, tout en sachant n'être qu'aux deux tiers du voyage. Autant dire que l'on se doute qu'on est loin d'avoir tout vu et que les choses ne vont probablement pas être aussi simples qu'elles en donnent l'air ! C'est donc avec hâte de revoir Asia, Nathen, Shandas, et les autres que l'on referme ce tome. Vivement la suite et fin...
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus