AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de argali


argali
  10 décembre 2017
Relayés quotidiennement dans nos médias, les faits divers attisent la curiosité. Surtout lorsqu'ils sont sordides et se transforment en feuilleton dans la presse. S'y intéresser c'est se défouler de sa propre violence, l'extérioriser. C'est en ça qu'ils nous fascinent.
Dans ce recueil de quatre nouvelles, Vincent Engel tend à nous prouver que chacun d'entre nous, à un moment de sa vie, et par le plus grand des hasards, peut devenir l'objet d'un fait divers.
Ses quatre histoires, très différentes, nous invitent dans l'intimité d'un personnage, à partager quelques jours de son quotidien.
Un designer de génie, concepteur de rutilantes voitures de sport, cherche à tout prix à surprendre son épouse afin de la garder.
Un jeune inspecteur de police, peine à découvrir l'assassin de la première affaire qu'on lui confie et rencontre un flic en retraite, jadis le meilleur dans son domaine. Un clochard se rend chaque vendredi dans un cercle juif laïc où il se croit attendu comme le messie. Enfin, une mère nous confie sa douloureuse confession après le décès de son dernier enfant, sensible à la musique de Bach.
Vincent Engel nous dépeint avec lyrisme ou humour des vies simples, en détresse où les personnages se dévoilent. Ces mises à nu nous parlent de mort, d'amour, de vérité, de religion ; des valeurs qui parlent à tout un chacun. Et cela émeut car nous pourrions être à leur place. Chacun de ces textes nous renvoie à nous-mêmes.
Mises en scène dans les années 90, ces nouvelles ont été republiées aux éditions Ker en 2013. Un court recueil que je vous recommande.
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (1)voir plus