AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
>

Critique de yael81


yael81
  30 août 2022
Bonsoir amis lecteurs, je remercie une nouvelle fois @ Taurnada Editionsa, pour leur bienveillance et l'envoi du dernier roman de Sacha Erbel "La mort est parfois préférable".
L'auteure nous embarque dans un thriller simple implacable, efficace une addiction totale, captivante, un sans faute. Une écriture fluide, limpide, percutante, ne nous laissant pas indifférent à cette histoire. La lecture est enivrante avec une thématique originale et maitrisée à la perfection. Tous les éléments sont importants et décrits d'une façon réaliste, la réalité dépasse la fiction. Nous vivons pleinement l'histoire des protagonistes.de ce livre. Nous faisons la connaissance de Yan, inspectrice à Lille, où sa maladie, qu'elle prénomme " L'araignée" la détruit de joue en jour , une douleur insurmontable, prête à tout pour éradiquer ce mal. Elle devient totalement accro aux médicaments, une droguée, rien ne l'arrêtera pour ne plus souffrir.
Son complice et collègue Brath enquête sur un double suicide , deux personnes qui se sont décapités.
Comment en arriver , à un point de non retour, et de se suicider d'une façon totalement abominable.
Yan et Granulé, son sur l'enquête du meurtre d'un journaliste, deux enquêtes parallèles qui s 'unissent, pourquoi comment là est la fameuse question. La psychologie de chaque personnage est décortiquée au maximum, rien n'est laissé au hasard, nous permettant de les connaitre au plus profond d'eux mêmes.
Une histoire époustouflante qui nous tient en haleine du début jusqu'à une fin explosive et en apothéose, digne du roman.
Une histoire à multiples rebondissements, une émotion intense, dans un univers suffocant et oppressant., pimentant le suspens.
J'ai eu une vraie empathie pour Yan, j'ai vécue son mal, j'ai souffert avec elle, Yan reste une battante malgré tout. Qui sera la gagnante la maladie ou Yan, à vous de le découvrir.
Un cocktail explosive de la maladie, de la manipulation de l'hypnose, d'un univers machiavélique.
L'auteure m'a littéralement transporté dans roman. Un livre prenant, à déguster sans modération, un véritable coup de coeur.
Commenter  J’apprécie          50



Ont apprécié cette critique (5)voir plus