AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Citations sur La mort est parfois préférable (36)

RomansNoirsEtPlus
RomansNoirsEtPlus   08 septembre 2022
La fin c’est quoi? Est-ce qu’on flotte au-dessus de son corps en se moquant de ces pauvres cons qui pleurent autour d’une enveloppe vide? Est-ce que l’on part sans se retourner dans ce fameux tunnel, attiré par cette lumière douce et ardente à la fois? Ou est-ce qu’il n’y a rien? Rien du tout ? Sans être portée sur la religion, n’y aurait-il rien d’autre que le néant? Toute une vie construite de souvenirs pour que tout disparaisse aussi vite?
Commenter  J’apprécie          90
RomansNoirsEtPlus
RomansNoirsEtPlus   06 septembre 2022
Tout le monde a un surnom ici, même les véhicules de la PJ. C’est leur monde à eux, leur seconde famille. Un repère dans une réalité qui montre l’être humain dans ce qu’il fait de pire. Ils passent plus de temps ensemble au boulot qu’avec leurs femmes et leurs enfants, alors ces surnoms, ce microcosme qu’ils se sont créé, c’est leur point d’ancrage à l’image d’une bulle d’air qui remonterait des profondeurs.
Commenter  J’apprécie          90
bagus35
bagus35   27 août 2022
Et les médecins de cette même période ont continué d'attribuer tristesse et angoisse à l'action de la bile noire. Ils pensaient qu'elle imprégnait le cerveau et obscurcissait l'âme ,provoquant des hallucinations terrifiantes chez les mélancoliques .
Commenter  J’apprécie          60
collectifpolar
collectifpolar   06 août 2022
– T’inquiète, Yan, j’ai du boulot pour toi aussi. Tu vas avec Granulé sur une scène de crime dans le Vieux Lille. »
Ça, c’est la voix de Luce, commandant et responsable de l’autre groupe, auquel Yan appartient. Elle passe la tête par l’entrebâillement de la porte, un petit sourire malicieux sur son visage. Yan éteint son ordinateur, pose le casque audio et lance un :
« Quelle chance ! Deux scènes de crime à trente secondes d’intervalle. Et on a droit à quoi, nous ?
– Un mec, noyé dans son bain, la tronche défoncée, a priori, c’est son appart. Vous y allez et vous me tenez au jus. Le proc est un peu sur les dents, là !
– Tu m’étonnes.
– Des journalistes sont déjà sur place.
– Pourquoi ?
– À toi de me le dire. Bon, maintenant, filez, tous les deux ! »
Commenter  J’apprécie          30

LectureChronique
LectureChronique   08 septembre 2022
J'avance lentement dans le passage, tous mes sens en alerte. Une goutte de sueur dégouline dans le bas de mon dos et s'écrase sur la ceinture de mon pantalon. Et je le vois. Il est sorti du coin le plus obscur de la rue et il revient sur ses pas. Mon instinct me souffle que les rôles se sont inversés. De chasseur, je suis devenue gibier.
Commenter  J’apprécie          20
gabrielleviszs
gabrielleviszs   30 novembre 2022
Elle se sent si lasse. Cette lutte de chaque instant pompe toute son énergie. Elle vit avec cette douleur en permanence, ce fléau rythme ses journées, ses nuits, son boulot, ses repos, sa vie, tout. Elle est en train de tomber dans un gouffre et ne trouve aucune branche laquelle s'accrocher. Elle s'asperge le visage d'eau froide pour atténuer ses joues rouges et ses yeux larmoyants, s'essuie avec des serviettes en papier presque aussi granuleux que du papier de verre. Yan observe son reflet quelques instants dans le miroir, puis ressort des toilettes, lessivée, mais l'air de rien. Sauf pour Brath. il sent que quelque chose ne tourne pas rond, ce n'est pas la première fois qu'il constate des comportements étranges chez son amie.
Commenter  J’apprécie          10
DesLivresMonUnivers
DesLivresMonUnivers   16 septembre 2022
Certains veulent laisser une empreinte en essayant d'accomplir quelque chose, d'autres laissent une trace sans même avoir rien désiré. Et puis il y a ceux qui cherchent juste à vivre leur vie, le mieux possible, pendant le temps qui leur est imparti. Ils ne demandent rien, juste à vivre.
Commenter  J’apprécie          10
chevalierortega33
chevalierortega33   12 septembre 2022
– D’après toi, il y a beaucoup de personnes qui tombent sous l’emprise d’un mouvement sectaire avant même de s’en rendre compte ?
– Malheureusement, oui. Le gourou les isole complètement de leur famille, de leurs amis. C’est un réel déchirement pour l’entourage de se trouver impuissant à agir. Leurs avertissements restent sans écho et sans réponse. L’adepte est en prison, sans toutefois le réaliser. Si un grain de sable s’infiltre dans les rouages, la machine commence à s’enrayer, et à ce moment-là seulement, il est possible de montrer la sortie du tunnel à la victime. Pour s’en sortir, le sujet devra entreprendre la démarche de départ, seul. Quand ce pas-là est franchi, alors l’aide extérieure est nécessaire et utile, mais pas avant.
Commenter  J’apprécie          10
collectifpolar
collectifpolar   29 août 2022
Yan contourne son lit, ouvre son armoire dissimulant son « baby coffre-fort ». Elle compose le code.
Un léger clic se fait entendre, lui permettant de récupérer son arme de service.
Il est temps d’aller bosse
Commenter  J’apprécie          10
collectifpolar
collectifpolar   06 août 2022
La poignée avait commencé à descendre, puis plus rien. Une sueur froide perlait sur son front. Elle était pourtant sûre de ce qu’il y avait de l’autre côté. Elle n’avait aucune raison de ne pas croire ses collègues. Une personne décédée gisait dans cet appartement. Et s’ils le disaient, c’est que c’était vrai. Elle avait sursauté et la peur s’était amplifiée quand la poignée, toujours de l’intérieur, s’était remise à bouger de haut en bas, cette fois d’une manière frénétique.
Commenter  J’apprécie          10









    Quiz Voir plus

    Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

    Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

    seul
    profond
    terrible
    intense

    20 questions
    2498 lecteurs ont répondu
    Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre