AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Beli_LivreSaVie


Beli_LivreSaVie
  21 avril 2017
Qu'advient-il de nous lorsque notre enfant disparait ? La culpabilité, l'angoisse de ce qu'il peut bien lui arriver, les interrogations, tellement de sentiments et de choses se bousculent alors en nous… Lorsque j'ai lu ce roman, je me suis positionnée en tant que mère. La narration se fait du point de vue de celle-ci justement, ce qui n'a fait qu'approfondir la façon dont je me suis projetée dans cette histoire.

Le récit est évoqué au temps présent de l'histoire mais nous effectuons des sauts dans le passé pour apprendre ce qu'il s'est passé cette fameuse nuit, quinze ans plus tôt. Puis les sauts dans le passé remontent peu à peu pour rejoindre le temps présent, marquant les points forts dans la vie de Caroline au cours de ces quinze dernières années. C'est le coup de fil d'une jeune fille qui s'appelle Lili, qui déclenche l'histoire. Elle pense qu'elle pourrait être Samantha, l'enfant disparue. Mais elle ne souhaite pas lui donner son nom complet, ni même évoquer sa famille ou sa situation, beaucoup de mystères semblent planer autour de son intervention.

Nous constatons quelle a pu être la vie de Caroline ces dernières années, quelles ont été les retombées de la disparition de sa fille. Caroline a pour ainsi dire tout perdu suite à cette affaire, son mari, sa deuxième fille qui n'a jamais cessé de s'éloigner d'elle, continuellement en conflit, son travail, sa vie s'est vite résumée à peu de choses. La déferlante médiatique qu'il y a eu, ne l'aura pas épargnée alors que son mari Hunter, n'a pas été battu à froid comme elle. Tandis que lui voyait son ascension professionnelle augmenter, elle n'arrivait plus à trouver un poste d'enseignante, vu qu'on la présentait comme étant soupçonnée de la disparition de sa fille, qui aurait voulu d'elle pour enseigner à des enfants ?

Le récit est assez poignant, reflet de ce qu'une mère peut vivre lorsque son enfant lui est arraché. Elle n'a jamais cessé d'espérer, n'a jamais cessé de courir à chaque fois qu'une jeune fille pouvait être sa fille. Mais la femme qu'elle était, s'est perdue en route, elle n'est plus que l'ombre d'elle-même. Elle n'a jamais refait sa vie tandis que son ex mari a refait la sienne avec une autre femme. Sa maison est la même qu'avant la disparition, elle tente de s'occuper de sa fille, va travailler mais en dehors de ça, elle ne fait qu'attendre le retour de sa fille disparue.
Quand Lili l'appelle, elle est la seule à penser qu'elle pourrait être sa fille. Lili a l'air de le penser et Caroline a envie d'y croire aussi. Tandis qu'autour d'elle, tout le monde crie au mensonge, à la manipulation, certains de peur que Caroline souffre de nouveau, d'autres à cause d'autres peurs dont nous n'imaginons pas les retombées.

Tandis que l'enquête n'a jamais été menée à bien, car il était plus facile d'imaginer que les parents pouvaient être responsable. Nous constatons que la pression médiatique aura détruit la vie de Caroline, les fausses idées véhiculées sur cette affaire par la presse, la une tous les ans à l'anniversaire de la disparition de Samantha, chaque titre rappelant cette affaire, tout ceci aura causé un préjudice conséquent sur sa vie.

Des vérités vont être révélées, des secrets, de non dits seront dévoilés et l'affaire va prendre une tournure à laquelle nous ne nous attendons pas forcément. le doute est de mise à chaque souvenir évoqué, nous voyons le mal dans chaque personnage et c'est assez passionnant de voir le cheminement des pensées et des révélations qui vont être fait tout du long du roman. Plus je découvrais cette histoire, plus j'étais avide de connaitre la vérité et comment nous en étions arrivés là.

C'est un roman qui évoque une affaire d'enlèvement d'enfant, d'une famille privée de l'amour de cet enfant, dans l'incertitude qu'il soit encore en vie. Y sont évoqués bien des thèmes comme l'impact des médias sur la vie de cette famille, mais aussi les sentiments éprouvés par une mère en détresse qui se sent coupable de cette disparition. le personnage de Michelle, la grande soeur est assez marquant aussi, quelle est sa place dans cette histoire ? Comment se considérer comme celle qui est restée quand sa mère semble si lointaine ? Les histoires de famille marquent un schéma répétitif de cet amour maternelle qui ne se dévoile pas de la même façon avec chaque enfant. Evoquer cet amour à travers plusieurs générations et selon les conditions de vie, nous démontre que chaque mère est unique, chaque enfant est unique.

Le début du roman m'a laissé un peu perplexe. J'ai eu du mal à m'approcher suffisamment des personnages pour me sentir concernée, mais très rapidement je me suis mise à la place de cette mère et j'ai été prise par l'histoire. Ce besoin de savoir ce qu'il était arrivé, était plus fort que tout. Pour cette mère, pour cette famille, il fallait savoir. Un récit prenant, une fois que l'on est dedans.
Lien : http://www.livresavie.com/sa..
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr