AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de jeranjou


jeranjou
  19 juin 2015
Après avoir découvert la violence extrême du Mexique à travers plusieurs romans largement documentés comme « La griffe du chien » de Winslow, « La frontière » de Brard ou bien encore «Triple Crossing » de Rotella, le brésil que je découvre littérairement parlant n'est pas en reste dans ce domaine.

L'auteur américain Leighton Cage qui a vécu vingt au Brésil nous plonge dans la guerre que se livrent propriétaires terriens et associations de défense des pauvres dans un pays pourtant si immense qu'est le brésil…

Dès les premières pages du « sang des maudits », débarquant tout juste d'un hélicoptère pour inaugurer une nouvelle église au Brésil, l'évêque Dom Félipe est assassiné par balle tragiquement sous les yeux des fidèles.

Pour le compte de la police fédérale, l'inspecteur principal Mario Silva est dépêché sur place afin d'enquêter sur le meurtre du futur cardinal, en parallèle de la police locale très hostile à leur venue.

Pour confondre le meurtrier, Silva va devoir affronter la violence latente qui oppose les propriétaires terriens et les « sans-terre » jusqu'à découvrir les pires horreurs qui peuvent exister dans ce bas monde.

Ne connaissant pas cet auteur, j'ai été très agréablement surpris par le style et la fluidité du récit. La violence est bien entendue omniprésente mais toujours distillée avec justesse.

La seule fausse note qui m'empêche de donner la note maximale est le manque de profondeur du personnage principal, l'inspecteur Silva. Hormis l'épisode douloureux et personnel raconté par Silva dans le récit, ce roman noir ne permet nullement de cerner son héros, ce qui est moi quelque peu gênant.

Quoi qu'il en soit, si la violence exacerbée ne vous choque pas outre mesure, je vous incite grandement à découvrir ce roman américain de Leighton Cage pour entrevoir une facette du Brésil qui fait plutôt froid dans le dos.
Commenter  J’apprécie          260



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (26)voir plus