AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de IreneAdler


IreneAdler
  06 mars 2012
Félix rentre quelques mois après l'armistice. Il vient retrouver sa femme et son fils ; la première lui a été infidèle (une fois), le second le connaît à peine. Lui-même est une gueule cassée : la moitié de son visage est sous un masque, probablement gravement brûlée et lacérée (nous ne le verrons pas).
Il débarque, accueilli seulement du maire, du curé et de meurtres d'animaux domestique et de ferme. L'enquêteur vient de Paris, il a laissé un bras quelque part sur le champ de bataille. Et découvre que les balles proviennent d'une arme allemande, un Mauser.
Mais Félix voudrait retrouver son bonheur conjugal et paternel, pas courir après un tueur d'animaux. Histoire de s'éviter des mauvais souvenirs.
Un histoire de réhabilitation. Et de regard des autres : une blessure atroce mais cachée, une volonté de ne plus prendre les armes, même pour la chasse (alors la chasse à l'homme...). Personne n'est prêt à affronter les séquelles du champ de bataille ; ni la société ni la famille, pour des raisons différentes. Il ne semble pas y avoir de place pour les anciens combattants, nulle part ; ou si peu.
Suivi d'un cahier du musée militaire conservant les archives médicales du service de santé des armées, notamment les avancées de la Première Guerre Mondiale. Instructif.
Commenter  J’apprécie          100



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (7)voir plus