AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
>

Critique de secondo


secondo
  13 mai 2020
Pour moi le livre commence page 143 (livre de poche) quand Aimé entre en scène.
A ce moment là, toute puissance est dramatique, toute horreur est banale à pleurer, tout est bon pour hurler !
Parce que c'est vrai, c'est réel, ça existe au coin de la rue et qu'au bout du bout il y a des enfants, des enfants sacrifiés, parce que le système, parce que l'organisation sociale, parce que les parents démissionnaires, parce que les zones d'ombres abritent des flaques nauséabondes et qu'on ne voudrait pas savoir ni côtoyer un monde si dégueulasse.
Et quand un légiste rencontre un flic ça peut faire un coup de poing dans la littérature de témoignage. Bravo les Gemayel d'écrire, de dire, de nous faire lire l'impossible à imaginer, ce qui érafle notre imagination comme un coup de poignard dans l'oeil.
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (3)voir plus