AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782749934457
317 pages
Michel Lafon (24/05/2018)
3.33/5   3 notes
Résumé :
Un thriller entre fiction et réalité...
Hantée par la découverte du cadavre d’un jeune garçon anonyme mort dans des circonstances troublantes, Myriam Gemayel n’hésite pas une seconde lorsqu’un indice – un sachet de poudre – sur une scène d’incendie criminel lui donne l’espoir de découvrir la vérité. Elle décide, quoi qu’il en coûte, de mener l’enquête afin de pouvoir rendre un nom à cet enfant que personne n’a réclamé.
Avec l’appui de son mari, le méde... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
secondo
  13 mai 2020
Pour moi le livre commence page 143 (livre de poche) quand Aimé entre en scène.
A ce moment là, toute puissance est dramatique, toute horreur est banale à pleurer, tout est bon pour hurler !
Parce que c'est vrai, c'est réel, ça existe au coin de la rue et qu'au bout du bout il y a des enfants, des enfants sacrifiés, parce que le système, parce que l'organisation sociale, parce que les parents démissionnaires, parce que les zones d'ombres abritent des flaques nauséabondes et qu'on ne voudrait pas savoir ni côtoyer un monde si dégueulasse.
Et quand un légiste rencontre un flic ça peut faire un coup de poing dans la littérature de témoignage. Bravo les Gemayel d'écrire, de dire, de nous faire lire l'impossible à imaginer, ce qui érafle notre imagination comme un coup de poignard dans l'oeil.
Commenter  J’apprécie          30
melanie47
  20 novembre 2019
Sombre enquête, fausses pistes, retournements de situation et accélérations : on n'en attendait pas moins de Myriam et Joseph Gemayel. Hantée par la découverte du cadavre d'un jeune garçon (dont tout le monde ignore l'identité !), Myriam bondit sur un indice qui lui permettrait d'en savoir davantage. Avec l'aide de son époux, médecin légiste, elle remonte la piste d'un trafic de drogue et se trouve confrontée à une réalité qu'elle n'imaginait même pas. L'écriture, très sobre, amène les nuances nécessaires aux personnages embarqués dans une affaire glauque. On se trouve à des lieues des banales séries télévisées et des films américains, où les inspecteurs sortent des lapins de leur chapeau pour se rapprocher du happy end. Certes Myriam est une battante, mais elle ne perd jamais son côté humain ni son intuition, illustrés ici à merveille par sa lutte féroce pour le rétablissement de la vérité. On se doute que ce roman soit inspiré d'une affaire vraie. Les deux auteurs, époux à la ville, ont de longues années durant servi la justice. Il ne serait donc pas étonnant que leur inspiration naisse de l'un ou l'autre dossier sensible, en modifiant les noms et les lieux, afin de respecter la vie privée des protagonistes. Un thriller addictif qui pourrait faire un excellent film.!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ERICANSE
  10 avril 2019
Voilà un roman, que je vous conseille avec insistance. C'est tellement rare de voir un couple à la ville nous livrer un texte commun aussi original et avec une intrigue, qui en maintiendra plus d'un en haleine. Découvrez vite mon ressenti plus en détails et n'hésitez pas à partager le votre et à échanger...
Lien : http://avantage-de-age.fr/ac..
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   29 mai 2018
Se tutoyer était sans doute le défi le plus immense qu’ils aient eu à relever tous les deux. Ensuite, tout se déroula comme une évidence. Six mois après ce dîner, ils épluchaient les annonces immobilières pour trouver un appartement. Un an après, ils étaient mariés, et avides de chaque instant passé ensemble – leurs plannings leur en laissaient si peu ! Ils savaient que la seule profession qui divorce plus que les flics, ce sont les médecins… mais ce qui les unissait allait bien au-delà des liens sacrés du mariage. Fusionnels, comme des âmes sœurs, ils se rendaient plus forts mutuellement, malgré la misère et les horreurs auxquelles leurs métiers les confrontaient si souvent. C’était une chance extraordinaire et ils feraient tout pour la préserver, ils se l’étaient promis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   29 mai 2018
Sylvestre avait prévenu Joao : ce n’était pas une bonne idée, les Algériens. Ces mecs-là avaient de la rancœur, toujours à s’imaginer qu’ils jouaient les sous-fifres par pur manque de chance. À la première occasion, ils avaient essayé de doubler Joao et Adrian. Adrian avait proposé de leur éclater la gueule, comme il en avait l’habitude, mais Sylvestre avait mis la pression à Joao pour qu’il élimine les deux traîtres, et de manière spectaculaire si possible. Leurs affaires florissantes créaient beaucoup d’envieux, il était urgent de réapprendre le respect à tout le monde. Tout en restant prudents.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   29 mai 2018
Devenir flic ne passait pas seulement par les amphis, et chaque étudiant devait effectuer des stages dans différentes unités ; Myriam avait choisi la Brigade des mineurs, à Créteil. Alors qu’elle n’était dans le service que depuis deux jours, une jeune fille timide et extrêmement mince s’était présentée en fin d’après-midi avec une amie qui lui tenait la main ; elle avait dit vouloir porter plainte pour viol.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
secondosecondo   13 mai 2020
En tout cas, je vais profiter de sa belle voiture de médecin et c'est lui qui va m'emmener au CHU. Toi, tu peux retourner au commissariat commencer à entendre rapidement l'autre ordure pour voir ce qu'elle a à dire et vérifier que la procédure est carrée ?
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   29 mai 2018
Sa conviction était qu’il n’y avait statistiquement pas plus de cons dans ce corps de métier qu’ailleurs, pas plus que chez les flics par exemple. Elle jugeait davantage les gens sur l’usage qu’ils faisaient de leur pouvoir, quel qu’il soit, que sur leur capacité à se montrer « sympas », effort qu’elle-même ne faisait que lorsque la personne en face en valait la peine.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2417 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre