AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Igguk


Igguk
  22 février 2014
Waylander raconte l'histoire de... euh, Waylander... Un assassin froid et efficace, au lourd passé et à la carrière déjà bien remplie. Son dernier contrat l'a amené à tuer le roi de Drenaï (rien que ça). L'envahisseur ravage déjà le pays et notre "héros" s'en cogne un peu, jusqu'à ce jour où il décide de sauver un prêtre d'une séance de torture campagnarde.
Le contact avec le prêtre va alors réveiller un peu la conscience de Waylander, le forçant a regarder son passé et son avenir et, pourquoi pas se comporter un peu en héros ?
Il va se lancer alors dans une quête impossible, non pas pour le pognon, mais pour aider le peuple Drenaï à résister à l'envahisseur.

Cette saga se passe bien avant les aventures de Druss et ses potes, et explore les origines de pas mal de points clés de la saga Drenaï: les trentes, la forteresse de Dros Delnoch, l'armure de bronze. Si vous aimez l'univers Gemmell, vous adorerez Waylander.

On retrouve à peu près tous les points forts de cet auteur: Des personnages simples, bourrins, humains et terriblement attachants, de l'action efficace et enthousiasmante, un univers riche aux intrigues politiques et guerrières travaillées mais pas lourdingues, des dialogues ciselés et terriblement bien vus.

Mais c'est aussi le principal défaut de Gemmell: on a l'impression de relire les mêmes trucs, on a les mêmes archetypes de personnages, les mêmes schémas de pensée, les mêmes interrogations. On a déjà lu les questionnements sur la foi des prêtres de l'ordre des trentes, on a déjà lu l'héroïsme bourrin et efficace du héros têtu qui se pose très peu de questions, on a déjà lu le sens du sacrifice et le désespoir des armées assiégées, on a déjà lu la lueur d'espoir et le moral qui renait grâce à une poignée d'individus...

Oui, on a déjà lu tout ça, mais c'est toujours bougrement efficace, ça se lit tout seul, et ça enrichit encore l'univers Drenaï et sa mythologie.
Oui, quand on lit du Gemmell, on sait à peu près où on met les pieds, certains diront que c'est un peu toujours la même chose, mais qu'importe, si la chose en question est géniale ?
Commenter  J’apprécie          51



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Ont apprécié cette critique (4)voir plus