AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Pois0n


Pois0n
  15 mars 2019
Si certaines ficelles usées jusqu'à la corde dans le monde de la romance vous donnent envie de fuir à toutes jambes (comme, à tout hasard, le coup de foudre et l'amour éternel au premier regard), alors restez dans le coin, car c'est tout le contraire qui vous attend dans Sur ordre du duc.

Entre Valerie, traumatisée par sa première union avec un homme brutal, et Gil, guerrier émérite mais sacrément à la ramasse pour tout ce qui est interactions sociales, ce n'est clairement pas gagné. Communiquer n'est naturel pour aucun des deux ; autant dire qu'un long chemin les attend avant qu'ils ne parviennent à se comprendre...
Ici, le rythme est donc lent, posé, peut-être même un peu trop. La romance avance petit à petit, naturellement, pendant qu'à côté se mêlent intrigues de cour et projets guerriers. L'ensemble se révèle très équilibré et l'on ne s'ennuie jamais à la lecture, même s'il ne se passe en fin de compte... pas grand-chose.

Si le secret que dissimule Gil parvient à tenir en haleine jusqu'à la moitié du livre bien que l'on en devine plus ou moins la teneur, le récit ne recèle absolument aucun rebondissement du début à la fin. La reconquête de la Castille a beau servir de fil rouge, l'histoire se focalise plutôt sur ses différents protagonistes : Gil et Valerie bien sûr, mais aussi Constance, déracinée et n'ayant de reine que le nom ; ou Katherine, dans la position délicate de maîtresse officieuse. Ici, les femmes ont pour point commun de ne pas maîtriser leur destin, entièrement soumis au bon vouloir des hommes, comme le voulaient les coutumes de l'époque. Chacune à leur manière, elles essaient de faire avec, contourner les règles, grappiller le peu de liberté qu'elles peuvent. Valerie, par exemple, serait bien restée célibataire pour pouvoir s'adonner librement au jardinage dans son domaine bien-aimé... sauf que Gil, lui, ne rêve que de débuter une nouvelle vie en Castille.
Du début à la fin de l'histoire, les désirs des personnages s'entrechoquent donc, pas seulement ceux du couple principal mais aussi des gens qui les entourent. Des rêves qui guident leurs actes, leurs interactions les uns avec les autres, bien que chacun souffre en silence au gré des imprévus qui viennent jalonner leurs routes.

Au final, si l'on reprochera aux derniers chapitres d'être un peu précipités, la très belle conclusion rattrape largement ce petit défaut.

Sur ordre du duc est donc une romance historique vraiment réussie, malgré son aspect peu mouvementé.
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (3)voir plus