AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Le chat de Schrödinger : Physique quantique et réalité (9)

Eric75
Eric75   06 décembre 2013
Mais que "considère" le photon lui-même comme étant la direction du temps ? La théorie de la relativité nous apprend que des horloges qui se déplacent ralentissent, et qu'elles ralentissent d'autant plus qu'elles approchent de la vitesse de la lumière. En réalité, "à" la vitesse de la lumière, le temps s'immobilise, et l'horloge s'arrête. Il va de soi qu'un photon se déplace à la vitesse de la lumière, et cela signifie que pour lui le temps est dépourvu de signification. Un photon qui quitte une étoile lointaine et atteint la terre peut voyager pendant des milliers d'années, par rapport aux horloges se trouvant sur terre, mais par rapport au photon lui-même le transfert a pu être instantané. Un photon du rayonnement cosmique fondamental a, selon notre point de vue, voyagé dans l'espace pendant quinze milliards d'années depuis qu'est intervenu le Big Bang, mais pour le photon le Big Bang et notre présent sont confondus. La trajectoire du photon sur un diagramme de Feynman n'a pas de direction, non seulement parce que le photon est sa propre antiparticule, mais encore parce que le mouvement dans le temps n'a pas de signification pour lui - et c'est pourquoi il est sa propre antiparticule.
Les mystiques et les vulgarisateurs qui cherchent à établir un parallèle entre la philosophie orientale et la physique moderne semblent être passés à côté de cette information, qui nous apprend que tout l'Univers, le passé, le présent et le futur, est lié à tout par un réseau de rayonnement électromagnétique, lequel « voit » tout d'un seul coup d’œil.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          114
sarasvati
sarasvati   29 novembre 2010
p.224/Un photon qui se déplace vers l'avant dans le temps est semblable à un antiphoton évoluant en arrière dans le temps, mais un antiphoton est un photon, donc un photon se déplaçant vers l'avant dans le temps est semblable à un photon évoluant vers l'arrière dans le temps. Cela ne vous étonne-t-il pas ? Il le faudrait pourtant.
Commenter  J’apprécie          30
Parataxe
Parataxe   10 novembre 2019
Dans un sondage sur les découvertes qui ont bouleversé notre vie quotidienne, la physique quantique ne serait probablement pas en tête. En effet, le mot « quantique » et ses dérivés sont peu connus du grand public qui, au mieux, a entendu parler d'ordinateur quantique. Et l'on peut gager que pour la plupart, il évoque... le titre d'un James Bond.

Dans tous les cas, la connexion de notre quotidien avec la physique quantique reste mystérieuse. Ceux qui ont une vague idée de ce qu'elle recouvre en ont retiré l'impression qu'une telle théorie n'a d'utilité que dans des laboratoires de recherche pour décrire des systèmes à une échelle inhumainement petite, et à très basse température. Il s'agit donc de quelque chose de certainement intéressant pour des physiciens, mais qui n'a rien à voir avec notre vie de tous les jours. Pourtant rien n'est plus loin de la vérité : la physique quantique a déjà bouleversé notre société.

Une boîte de sucres isolante
Une propriété essentielle de la physique quantique est la dualité onde-corpuscule, introduite par Louis de Broglie, qui stipule que toute matière peut être vue comme une onde. Ainsi, le mouvement et les propriétés de la matière sont aussi ceux des ondes. Par exemple, deux ondes de matière peuvent interférer, c'est-à-dire s'annuler ou bien se renforcer. Tout système est décrit par une fonction d'onde (l'équation de Schrödinger) qui fournit la probabilité de trouver de la matière en un point donné de l'espace.

Cette nouvelle description de la matière a révolutionné notre compréhension des matériaux. En effet les électrons dans un solide ne sont plus seulement des « billes », mais des ondes. Or toutes ces ondes ne peuvent pas se propager dans le solide à cause du potentiel périodique crée par les atomes : certaines énergies sont autorisées pour les électrons, d'autres sont interdites.

Puisqu'il est impossible pour deux électrons dans un solide d'avoir le même état quantique, nous y reviendrons, on doit dénombrer les fonctions d'ondes autorisées pour « remplir » un solide avec ses électrons. Lorsque toutes sont occupées, la situation est celle d'une boîte à sucres pleine à ras bord : rien ne peut bouger ; le matériau est un isolant.

À l'inverse, avec une boîte partiellement pleine, les électrons ont beaucoup d'options pour changer d'état quand, par exemple, on ajoute un champ électrique : le matériau est bon conducteur. La physique quantique nous a donc donné les clefs de ce qui fait un bon métal ou un bon isolant. Elle a aussi éclairé le comportement de matériaux intermédiaires, les semi-conducteurs – ni isolants, ni metalliques –, ouvrant la porte à toute l'électronique moderne et à toute la société de l'information dans laquelle nous vivons.

Ce ne sont pas les seules conséquences de la physique quantique. La compréhension de la nature ondulatoire de la matière a permis la création de matériaux qui convertissent la lumière en un signal...


Dossier Pour la Science N°93
Article paru dans

Dossier Pour la Science N°93 - Octobre 2016

Voir le sommaire
Acheter le numéro
S'abonner
Mots Clés
Physique quantique
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Enroute
Enroute   23 juin 2019
Dorénavant si vous êtes décontenancé par l'apparition d'un mot familier dans un contexte étrange, essayez de le changer en "Jabberwocky" et voyez s'il est moins effrayant. Personne ne comprend vraiment ce qui se produit dans les atomes...
Commenter  J’apprécie          20
Enroute
Enroute   23 juin 2019
Mais en dépit que nous ignorons "ce" que font les électrons dans les atomes, nous savons que seul importe le nombre d'électrons. En en ajoutant quelques-uns, nous écrivons un "Jabberwocky" scientifique - "huit slictueux toves gyrent sur l'alloindre de l'oxygène et vriblent ; sept dans l'azote... si l'un de ces toves s'échappe, l'oxygène revêtira le masque d'une alloindre caractéristique de l'azote. "
Commenter  J’apprécie          00
Enroute
Enroute   23 juin 2019
notre meilleure description de l'atome se résume à "quelque chose d'inconnu fait nous ne savons quoi." Il fait remarquer que "cette théorie ne semble pas particulièrement révélatrice. J'ai lu ailleurs quelque chose de semblable :
... les slictueux toves
gyraient sur l'alloindre et vriblaient"

Sir Arthur Eddington.
Commenter  J’apprécie          00
Enroute
Enroute   23 juin 2019
toutes les images sont fausses, et aucune analogie physique ne nous permettra de comprendre ce qui intervient à l'intérieur des atomes. Les atomes ont un comportement qui leur est propre.
Commenter  J’apprécie          00
Anis0206
Anis0206   11 novembre 2015
la science n'est que physique ou philatélie
Rutherford
Commenter  J’apprécie          00
Anis0206
Anis0206   11 novembre 2015
Isaac Newton inventa la physique qui constitue le fondement de la science
Commenter  J’apprécie          00


    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

    Présent - 1ère personne du pluriel :

    Nous savons.
    Nous savonnons (surtout à Marseille).

    10 questions
    314 lecteurs ont répondu
    Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre