AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de hellza24


hellza24
  14 août 2014
Dès le premier chapitre, l'histoire m'a beaucoup plu : elle va tourner dans ce tome autour de Jason, pomme de sang de Jean-Claude et loup garou ami et amant d'Anita. Ce tome profite de l'humour du personnage, ce qui détend pas mal l'Exécutrice.
Le scénario de la première moitié du roman se présente comme un vaudeville assumé : problèmes familiaux, mensonges, sozis, quiproquos ... C'est dépaysant,drôle, injuste, énervant , très très sympa !
Je me régalais vraiment , quand il a fallu que surgisse l'Ulfric de mes cauchemars, Richard, et même pas pour crever enfin comme il le mériterait, mais seulement pour faire à nouveau quelques scènes de jalousie à Anita. Elle pourrait se souvenir qu'il a tenté de la tuer au tome précédent ? Même pas... Bon, j'ai failli me fâcher, mais l'auteur se rattrape, et tente de donner une dimension nouvelle à Richard, et si je n'étais pas d'aussi mauvaise foi je vous dirai peut-être que ça fonctionne un peu.
L'ardeur aussi évolue, ce qui n'est pas si mal, on aura peut-être moins de sexe et plus d'action - non que les parties de jambes en l'air d'Anita m'embêtent, mais elles commencent à nécessiter un mode d'emploi Ikea tant elles se compliquent, ce qui donnent des passages techniques plutôt que sexys, du style a)son pied sur la commode b)l'auriculaire gauche agrippé au rideau etc
Un virage s'opère dans la façon dont Anita se perçoit. La suite des romans devrait devenir plus politique, centrée sur les affaires vampiriques, si l'auteur suit la voie annoncée. Anita, par son indépendance et son inconséquence, est une faiblesse pour Jean-Claude. Son refus de la quatrième marque vampirique est un handicap pour l'assise de leur pouvoir.
En fait, je me rends compte que , plus j'avance dans cette saga, moins je la lis pour l'héroïne elle même, mais plutôt pour suivre les mâles de sa vie. Elle cumule certes beaucoup de différents pouvoirs, mais ne prend le temps d'en connaître aucun, ce qui met tous ses compagnons dans la panade assez régulièrement...
J'espère que les romans qui suivront seront ceux de la mâturité, car j'ai peur de ma lasser de cette saga que j'aime tant si Anita persiste dans son égoïsme obstiné.
C'est un roman très sympa, qui se dévore en quelques heures.
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus