AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de sassenach


sassenach
  15 janvier 2009
Lorna est une accro des chaussures mais pas de n'importe lesquelles : des chaussures de marque dont elle fait la collection en dépit de son compte en banque désastreux et des découverts qui s'accumulent sur ses cartes de crédit. Quant à Hélène, elle aussi grande amoureuse de chaussures de luxe, ce n'est pas l'argent qui pose problème, c'est son mariage. Elle est l'épouse d'un sénateur qui fonde de grands espoirs sur sa carrière politique mais elle ne supporte plus la vie qu'elle mène, ni son mari d'ailleurs ! Sandra, elle, est agoraphobe et son seul plaisir est d'acheter des chaussures par Internet, sans avoir à sortir de chez elle. En plus, elle travaille de chez elle en étant opératrice de téléphone rose mais elle est malheureuse et se sent seule. Jess, de son côté, travaille en tant que baby-sitter à tout faire chez les Oliver, une famille riche et tyrannique mais n'a pas d'attirance particulière pour les chaussures, à part le fait qu'il est quand même plus agréable de marcher munie d'une paire de chaussures ! La création du club Shoe Addicts Anonymes va les réunir autour des chaussures et des problèmes quotidiens …
Lu dans le cadre du programme Masse Critique, ce livre chick-lit n'est pas vraiment différent de tout ce qu'on peut trouver sur le marché actuel. D'accord, il s'appuie sur la passion commune de ces femmes très différentes pour les chaussures mais on y retrouve les clichés habituels du genre : amour, problèmes familiaux, un peu de mystère, des acheteuses compulsives, des problèmes d'argent, des célibataires en mal de relations … Lorna m'a fait penser à Becky, l'accro du shopping mais sans son côté amusant (elle n'a conservé que le côté crispant !), Hélène a peu de profondeur, Sandra aurait pu être intéressante avec son problème d'agoraphobie mais il semble que celui-ci n'ait été là que pour masquer son manque d'expérience dans les relations humaines (et sa phobie des foules est vraiment très vite éliminée) et Jess pourrait être attachante si elle osait un peu plus s'affirmer. Mais il semble que toutes ses femmes ratent à chaque fois d'un cheveu un possible attachement de la lectrice que je suis à leurs personnages, qui m'ont semblé assez creux alors qu'ils avaient matière à quelque chose de nettement plus réussi et plus profond. de plus, on a la sensation de parfois sauter du coq à l'âne dans la narration, avec certains problèmes posés toujours non résolus à la fin (et probablement oubliés par l'auteure au milieu des trop nombreux sujets qu'elle a voulu aborder). La fin ne surprend pas, on s'y attend très rapidement et elle semble un peu facile et bâclée. Côté style, cela se lit quand même facilement, hormis quelques coquilles d'impression (je crois qu'il est actuellement impossible de trouver des livres qui n'en ont pas au moins 3 ou 4 !) et quelques problèmes de concordance des temps dans la traduction. Au final, je ne peux pas dire que j'ai détesté car ce n'est quand même pas le cas (malgré une critique qui semble plutôt négative !). Cela a juste été une lecture de détente sans grande surprise et sans rien d'original.

Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (2)voir plus