AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Floccus


Floccus
  24 mars 2019

"Avec ses pétales saumonés soudés en deux lèvres ouvertes sur le long tube de la corolle, son parfum suave et sa floraison estivale, le chèvrefeuille des bois ne laisse guère planer de doute sur son mode de pollinisation : les insectes. Mais ce dandy des bois ne reçoit pas n'importe quelle gent ailés. Il réserve son cru à qui montrera une trompe digne de ce nom, suffisamment longue pour accéder au nectar caché au fond du tube profond et étroit." (131)

Cela ne saute pas aux yeux de prime abord, mais cet album est porté par un souffle érotique espiègle et pénétrant. Pistils et étamines dressés dans l'attente d'une fécondation, stigmates écarlates du noisetier aussi sensuels que la pieuvre de Hokusai, chatons suintant une petite goutte visqueuse trahissant la maturité de l'ovule et nous voilà dans tous nos états, l'esprit et le corps bouleversés d'émois. Les photos sont suggestives à souhait avec leurs couleurs éclatantes et leurs détails intimes. Les textes prennent la liberté de nous affoler délicatement les sens – tout en restant sobrement sérieux et concentrés sur leur sujet.

"N'est-il pas étonnant qu'un organisme mobile et doté d'un cerveau soit ainsi manipulé par un autre organisme, immobile et dépourvu de méninges ?" (10)

Avec la sève qui déboule de toutes parts en ce mois de mars, c'est une lecture qui donne envie de se rouler dans le pollen, de se couvrir de pétales, de se laisser embobiner  par les organismes dépourvus de cerveau, de faire l'amour avec le printemps.



Lien : http://versautrechose.fr/blo..
Commenter  J’apprécie          70



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (4)voir plus