AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de sophix42


sophix42
  20 mai 2014
Perrine nous raconte sa maladie, comment elle l'a vécu ainsi qu sa famille; les amis avec qui elle a décidé de couper les ponts car inconscients (Sophie) ou qui ne lui ont plus donné aucune nouvelle (Emmanuelle) ; les amis avec qui elle a renoué des liens et à qui elle doit beaucoup ; Les personnes qu'elle a rencontré à l'hôpital. Elle raconte ses moments d'espoir mais aussi de doute, ses moments sombres mais aussi ses périodes d'hallucinations dues à la morphine. Certains médecins en ont pris pour leur grade mais elle a tellement raison. Il y en a qui sont là pour leur salaire et qui ne sont pas du tout psychologue...
Elle nous raconte sa lutte contre la leucémie, sa descente aux Enfers. Sa vie ne sera plus jamais la même, elle le sait. Elle s'est battue et a vaincu la maladie. Ce n'est malheureusement pas le destin de tout le monde.

C'est un témoignage coup de point, qui m'a fait pleurer. le cancer, la lutte contre la maladie me touche particulièrement. Il a fait resurgir des souvenirs en moi.

Je ne peux que conseiller son témoignage. Il est dur mais très bien écrit. Elle fait passer énormément d'émotion mais elle le fait à travers quelques notes d'humour. Et croyez-moi quand je vous dis que dès qu'un moment je pouvais sourire et rire un peu, je n'hésitais pas, je laissais sortir. J'en profitais...

Dès les premières pages, j'ai hésité à le poursuivre en me demandant si j'en étais capable. Je n'aurais pas pu le lire il y a deux ans, c'est sûr. Il fait prendre conscience des aléas de la vie (même si personnellement, j'en avais déjà pris conscience), il montre que les malades sont nombreux mais surtout qu'ils ont besoin de nous, des personnes en bonne santé pour survivre, pour garder l'espoir.
Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (1)voir plus