AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de marina53


marina53
  28 juin 2014
Martial vient de perdre son grand-père qui comptait tellement pour lui et s'en veut énormément de ne pas être aller le voir ces deux dernières années. Son dernier coup de fil remonte à trois mois alors que celui-ci sortait d'une opération. Après une énième rupture avec Sonia, il était passé devant chez lui sans oser sonner à la porte. Alors, cette fois, il a décidé de prendre sa voiture et d'aller dans son appartement. Il remarque que son cousin Jibé a pris soin d'emporter déjà quelques affaires de leur aïeul. Assis dans le vieux fauteuil, Martial remarque une valise cachée sous un canapé. Verrouillée, il ne peut voir ce qui se cache à l'intérieur mais il est noté dessus qu'elle est destinée à Félix Larose domicilié à Magnat-L'Etrange. Il occupe alors la soirée à lire des lettres d'amour que s'échangeaient son grand-père et une certaine Georgette Blizard, habitant aussi dans le même village. Voulant alors lui faire plaisir une dernière fois, il entreprend de résoudre cette bien mystérieuse histoire et se rend donc dans ce patelin. Cela tombe bien puisque plus rien ne le retient. En effet, Sonia vient de mettre définitivement fin à leur relation en jetant ses affaires par la fenêtre. Arrivé à destination, il entre dans le bar du village et demande aux locaux s'ils connaissent un dénommé Félix Larose. Malheureusement, personne ne semble avoir entendu parler de lui. Par contre, ils lui suggèrent d'aller voir Georgette qui habite à deux pas. Peut-être pourra-t-elle l'aider dans ses recherches?

Bienvenue dans ce patelin creusois, le bien nommé Magnat-L'Etrange. Ce pauvre Martial ne sait pas dans quel périple il vient de s'engager car il ne semble ne pas être le seul à s'intéresser aux us et coutumes locales. En effet, entre Andy, le blogueur gothique et Archibald, du département chiroptérologique du musée d'histoire naturelle, ce village semble receler de mystérieux trésors et secrets. Ici et là on retrouve des chauve-souris très bizarres, un animal qui ne ressemble à rien, des non-dits sur le passé, des cas de rage, un monsieur Linlin qui semble animer l'animosité de tous les villageois, un camp militaire à l'abandon, des vampires... bref, de quoi donner le tournis. Malgré cela, l'ensemble est cohérent et le scénario de Simon Hureau est habile et bien mené. L'intrigue est présente, les différents protagonistes nous livrent au compte-goutte les éléments-clés. le dessin en noir et blanc convient parfaitement à cette ambiance glauque. Les planches muettes se savourent agréablement et la mise en page singulière est des plus séduisantes.

Intrus à l'étrange... étrange...
Commenter  J’apprécie          450



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (41)voir plus