AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de Franz


Franz
  03 mai 2022
L'éternel recommencement.
Marie, en peine à Rome, fait basculer les vies et chavirer les coeurs. Elle appelle Alexandre, un vieil ami, à l'aide. Il abandonne séance tenante, en plein ébat, sa maîtresse. Raphaël délaisse tous ses poteaux en pleine fiesta pour tenter de rattraper Marie dans la tourmente. Comment résister à une maldonne ? Tous les personnages ont l'âge de leurs artères et la mort les taraude à façon. Tatiana, l'amie « offerte » en cadeau d'anniversaire à Raphaël, rue dans les brancards à son réveil quand elle s'aperçoit que son amant d'une courte nuit à Rome s'est évanoui sans crier gare. Tout part à vau-l'eau mais des embellies viennent contrebalancer une bérézina annoncée. Finalement, tout pourrait s'apaiser, s'entendre, peut-être s'harmoniser ?
Jim réussit son coup avec un 4e album qui donne ampleur et profondeur à une bluette originelle narrée en un diptyque continuée en une remarquable quadrilogie. de son oeuvre travaillée en échos et en correspondances d'un cycle à l'autre, Jim vieillit en même temps que ses héros de papier ainsi que leurs modèles dans la vraie vie, le chanteur Saint-Rémy pour Raphaël, la talentueuse coloriste de la série, Delphine pour Marie. La jeunesse et ses illusions d'éternité ont pris du plomb dans l'aile. le souffle manque. le coeur s'affole. La colombe tangue. La finitude guette. Jim orchestre ses historiettes avec maestria, les travaille savamment et ourdit une tragi-comédie suspendue, atemporelle. On peut déplorer la fin à double-détente ou s'en enchanter, c'est selon.
Commenter  J’apprécie          30



Ont apprécié cette critique (3)voir plus