AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Librincanto


Librincanto
  11 novembre 2018
La République des aubergines, c'est l'Irak de Saddam Hussein. On la surnomme ainsi car les Irakiens manquent alors de tout, sauf d'aubergines.

Salim est un jeune étudiant en Irak, sous le régime dictatorial. Avec huit amis, il fait partie d'un cercle de lecture et se retrouvent une fois par semaine. Mais ils ont l'audace de s'intéresser aux livres interdits. Les cinq hommes de cette bande son arrêtés, emprisonnés et torturés. Les trois filles sont épargnées.

Son oncle, qui bénéficie de relations au sein de régime, parvient à le libérer. Cependant, Salim doit fuir pour ne pas être à nouveau arrêté. Il trouve refuge en Lybie.

Installé depuis deux ans en Lybie, il se rend tous les jours au bureau de poste mais repart avec le courrier qu'il souhaite expédier. La peur des représailles que pourrait subir la destinataire est trop forte. Les conséquences pourraient être fatales alors il renonce.
La destinataire de ce courrier, n'est autre que la femme qu'il aime. Ils ne sont pas mariés mais ils s'aiment. Dans cette lettre, il souhaite simplement lui faire part de son amour.

Un jour, il apprend l'existence d'un réseau parallèle, mais la somme exigée est importante. Plus d'un salaire mensuel pour Salim. L'envie et le besoin irrépressible de transmettre cette lettre ont raison de lui. Il paie et transmet le courrier.

Le lecteur suit alors le périple de cette lettre, de la Lybie à l'Irak, en passant par l'Egypte et la Jordanie. Chaque chapitre est consacré au personnage transportant cette lettre, à son pays, à des tranches de vie de passeurs, de passagers, d'acteurs du réseau. Une occasion pour découvrir la réalité de ces pays d'Afrique et d'Asie du Moyen Orient.

Un roman qui restitue la réalité et l'authenticité de ces pays grâce à des chapitres cours mais denses et intenses, tout est suggéré. Une atmosphère tragique et sombre des ces dictatures où méfiance, suspicion, délation, corruption, mensonges et trahisons règnent en maître.

Quant à savoir si la lettre arrive à bon port et à sa destinataire, je vous laisse le découvrir...
Mais quel périple pour une simple déclaration d'amour ! C'est ce qui rend toute la force de court roman.
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus