AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Diabolo44


Diabolo44
  02 mars 2018
Après un tome 11 plutôt terne, la saga repart sur les chapeaux de roue à Chypre, durant la villégiature hivernale de l'armée de la septième croisade.
Ce changement de décor est visuellement très bien rendu par Pierret et donne de l'air à la série.
Une fois encore, Hughes de Crozenc multiplie les ennemis désirant sa perte pour les besoins d'une intrigue assez touffue, et si quelques détails paraissent assez invraisemblables (comme le fait que Louis IX ait accepté la victoire par ruse d'Hughes lors du tournoi, ou que Vaucouleurs soit capable de reconstituer de mémoire la maquette de Jérusalem...), l'ensemble reste de très bonne tenue.
Peut-être la duplicité de Vaucouleurs nous est-elle révélée un peu trop tôt, mais Kraehn se rattrape en ménageant une belle surprise de fin, et en donnant finalement à ce traitre une noblesse appréciable qui évite un manichéisme mal venu.
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus