AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Arthore


Arthore
  30 mai 2019
4eme destin des 4 de cette série, plus qu'une histoire d'amour, le même lieu et la vie d'une base aérienne de la zone neutre de Macédoine à l'automne 1916, cet album nous entraîne dans les rebondissements d'un traffic d'art.
La vie du quintett est toujours en filigrane et les autres personnages, mis en lumière dans les albums précédents, quasi absents.

Nafsika , jeune aubergiste est amoureuse de Stélios, un brigand et trafiquant prenant de plus en plus de risques. Par amour il va accepter d'arrêter mais après une dernier coup qui doit le rendre très riche. Il va donc passer un marché avec un des gradés de l'armée française, mais tout ne se passera pas comme prévu....
l'histoire est plus riche que les autres.

Giroud, comme dans le décalogue, a pris pour chacun des 4 albums un dessinateur différent. Ici Kraehn dont le dessin, inspiré semble t-il par l'école belge de la ligne claire, présente un vrai intérêt.

Reste maintenant à découvrir La Chute, le dernier tome de cette série où il semblerait que nous retrouvions nos 4 personnages des années après... le passé va les rattraper.... passé qu'aucun d'eux ne va avoir compris!!

Petit rappel : pourquoi Quintett (et non quintette à la française ou quintet à l'anglaise?? C'est une idée du clarinétiste, le groupe tenant à la fois du jazz band et de la formation classique ayant donc choisi cette graphie... peu orthodoxe.
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (4)voir plus