AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de avatar905


avatar905
  14 juillet 2017
Le livre est comme un miroir qui nous met face à l'absurdité de notre quotidien, celui où les gens passent plus de temps devant leurs écrans qu'à se parler en face, ou ils préfèrent se juger plutôt que se comprendre. Ou le seul moment où l'on peut se parler dans une famille, c'est au moment des repas, des fêtes de famille. Les gens ont besoin d'une raison pour se faire des cadeaux (anniversaire, Noël), leur manière de consommer est dictée par des coutumes, des habitudes culturelles, et non par leurs émotions, leur spontanéité, leur singularité.

L'ironie et l'intérêt du livre sont, d'après moi, la mise en abîme. L'auteur qui critique la société en est lui même le produit (référence à Thomas, l'addiction aux écrans et aux réseaux sociaux, "Tropiques de la haine")
Et même ce livre, qui pourtant aborde une problématique de fond, et qui est rempli d'amour et de bienveillance, est lui même écrit plutôt rapidement, comme si l'auteur était tellement pris dans l'immédiateté qu'il n'avait pas pu travailler le texte pour, de quelque chose de bien, en faire quelque chose de grand. Mais la dessus, je ne lui jetterai pourtant pas la pierre, car il vaut mieux faire quelque chose, même imparfait, que de ne rien faire du tout. (Et puis il part au départ d'un défi consistant à publier quotidiennement sur un blog, aussi)
Le livre remplit sa mission, nous sensibiliser à l'existence, et à la question du sens et de l'absurde, avant d'être une hymne à l'amour, la poésie, la communication et le partage..
Il est quelque part l'incarnation de ce qu'il dénonce, le témoignage d'une époque où la beauté a peur d'elle même, a du mal à consacrer du temps à découvrir et réaliser son plein potentiel, tant elle a besoin de se rassurer quand au fait qu'elle existe, tant elle n'a pas confiance en elle, tant elle peine à nourrir son besoin de reconnaissance.

Ainsi ce texte est parfait tel qu'il est: le témoin d'une époque, d'une société confrontée à l'absurdité de sa condition, et qui n'a pas de solution à l'angoisse de l'absence de sens; si ce n'est de se réchauffer à la chaleur humaine de ses semblables, de se sentir reconnu dans le regard rassurant de l'autre, qui l'espace d'un instant nous voit tel que nous nous voyons nous même, nous permettant alors d'oublier notre solitude existentielle.

PS: ce que j'aime avec cet auteur c'est sa capacité, malgré l'anonymat, la distance, les écrans, à crée une intimité très profonde avec lui. Et puisque tu es un geek, qu'il est donc possible qu'un jour tu tombes sur la présente critique, je te le dis ici: merci.
Commenter  J’apprécie          32



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus