AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Fifrildi


Fifrildi
  17 mai 2017
L'histoire débute avec Hugh “Buck” Rodgers (petit clin d'oeil à la série des années 80 ^^). Il a 20 ans, il est caissier et rêve de devenir bibliothécaire. Pour cela, il devrait suivre des cours du soir mais voilà il y a sa mère. Celle-ci l'empêche de vivre sa vie en lui imposant des règles idiotes.

Un soir, pris d'une peur panique, il s'enfuit de la maison en courant pour parvenir à une crique qui deviendra son havre de paix. Il y fera plusieurs aller-retour avant de croiser la route d'Irène.

Irène aussi est dans une situation qui ne la rend pas heureuse. Elle a été obligée de prendre une co-location pour fuir un beau-père qui la collait de trop près. Victor est un abruti. J'avais déjà entendu des histoires d'hommes opposés à la contraception pour des questions religieuses mais ici… (cfr citations) cela dépasse l'entendement. Je me demande si Ursula le Guin l'a inventé ou si c'est quelqu'un qui lui a inspiré ces répliques qui font froid dans le dos. Bref, pour protéger sa mère des fausses-couches, Irène va lui donner la pilule.

Pour Irène aussi la « crique » est un endroit où elle aime se réfugier. Pour sa part, elle a déjà emprunté le passage qui s'y cache pour se rendre à la Ville-Montagne. Bienvenue à Tembreabrezi où le temps n'existe pas, où on parle une langue inconnue, …

Irène n'est pas ravie de partager son jardin secret avec Hugh mais ils vont devoir mener ensemble un genre de mission pour « sauver » les gens de Tembreabrezi de quelque chose qui les terrorise et qui les empêche de sortir du bourg.

J'ai beaucoup aimé la mise en place de l'intrigue et ensuite j'ai attendu… attendu… attendu… ce qui était promis en 4ème page de couverture.

Tembreabrezi le « lieu même de la peur » ?

« Avec une terrible efficacité Ursula le Guin revisite (…) les peurs ancestrales de l'homme et conduit ses héros, à travers les forêts de Tembreabrezi, jusqu'à l'affrontement final. » ?

Que faut-il entendre par « peurs ancestrales » ?

« Mais en même temps elle leur fait vivre une histoire d'amour qui a l'envoûtant pouvoir de précipiter le quotidien dans l'immémorial. » ?

Je suis désolée mais nous n'avons pas lu le même livre…

Mon avis aurait été bien différent si je n'avais pas lu cette (satanée) quatrième page de couverture.

Cela étant dit, j'ai bien aimé la fin.

Challenge Poul Anderson / Ursula le Guin

Commenter  J’apprécie          262



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (21)voir plus