AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de marina53


marina53
  09 mai 2013
Après avoir passé quelques années dans la police nationale où elle commençait à s'ennuyer, Maria Kallio décide de reprendre ses études de droit et pour combler ses fins de mois accepte un poste d'intérimaire, pour quelque temps à la criminelle. C'est là qu'elle va être confronté à son premier meurtre. Et pas n'importe lequel puisqu'il s'agit de celui de Jukka Poltenen, un jeune homme riche, talentueux et qui a connu de nombreuses conquêtes féminines. de quoi en rendre jaloux plus d'un! Lors d'un week-end dans la maison familiale où tous les membres de la chorale se sont réunis afin de répéter, l'un de ses camarades retrouve le cadavre de Jukka près du ponton. Mort accidentelle, meurtre ou noyade? Les indices relevés sur place démontrent qu'il a bien été assassiné à l'aide d'un objet contondant. Parmi les personnes présentes, toutes sont alors soupçonnées mais personne n'avoue avoir commis quoi que ce soit. Maria est bien embêtée de se retrouver avec cette affaire sur les bras car elle connaît tous les membres de la chorale avec qui elle a partagé de nombreux moments. Elle ne paraît pas très crédible aux yeux des coupables et pourtant, elle va devoir s'immiscer dans la vie de chacun d'eux...

A la façon d'un huis clos où le suspect se trouve parmi les personnes présentes sur les lieux et dont l'une d'elles a commis un meurtre, Leena Lehtolainen nous offre un polar somme toute classique mais dépaysant. En effet, l'action se déroule en Finlande, les suspects sont tous des étudiants et l'inspectrice n'est finalement en poste que pour 6 mois. Malgré cela, il manque un je ne sais quoi pour rendre ce polar tout à fait palpitant, peut-être un manque de rythme dans l'écriture et une enquête assez vite résolue.

Mon premier meurtre... et pas le dernier...
Commenter  J’apprécie          230



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (21)voir plus