AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de matt3743


matt3743
  16 juin 2014
Pour son premier ouvrage, Amira Souilem, ex-reporter du JT de France 2 et aujourd'hui journaliste indépendante, signe une belle leçon de (sur)vie au travers du témoignage épique de Bayan Mahmud.

Né au Ghana il y a 18 ans, rien ne prédestinait Bayan Mahmud à connaître une vie hors du commun. L'histoire mouvementée du jeune garçon commence en 2005. Âgé de seulement 10 ans, le petit garçon perd ses parents, victimes du conflit opposant l'ethnie des Kusasi à laquelle ils appartiennent, à celle des Mamprusi.

S'échappant de Bukaw, situé à l'extrême-nord est du Ghana, Bayan passe quelques années dans un orphelinat avant d'être une nouvelle fois victime du conflit ethnique.

Livré à lui-même, sans savoir où était son frère, le destin du jeune garçon le mène « à un port. » Sans attaches et sans avenir dans son pays, Bayan choisit alors de « fuir la guerre », dans l'espoir d'une vie meilleure.

L'Europe, Bayan ne la verra jamais. C'est finalement sur les côtes argentines qu'il atterrit. Il n'a alors que 16 ans. Sans savoir où il était, sans connaître le moindre mot espagnol, l'adolescent doit s'adapter pour survivre à cette nouvelle vie.

Et c'est le football qui va sauver l'adolescent d'une vie destinée à survivre dans la rue. La rue, où un jour, Bayan se fait inviter à participer à un match. Convié à revenir jouer dans ce quartier de la Constitucion, Bayan tape un jour dans l'oeil de Ruben Garcia, un recruteur de Boca Juniors qui l'emmène faire des tests dans le mythique club de Buenos Aires. Séduit, l'homme n'hésite pas et trois mois plus tard, Bayan signe un contrat avec le club le plus populaire d'Argentine.

Désormais joueur de l'équipe B de Boca, Bayan Mahmud est désormais hébergé à la Casa amarilla (la Maison jaune), le centre d'entraînement de Boca, Bayan vit aujourd'hui le rêve de tout gamin.

Ce livre nous démontre qu'avec la foi on peut traverser des océans mais aussi soulever des montagnes : en pleine Coupe du Monde (où le Ghana est d'ailleurs représenté), ce véritable conte moderne est très rafraîchissant et nous rappelle que l'accession au sommet est souvent semé d'écueils et d'embûches.

Ce beau voyage (préfacé par Marcel Desailly himself) est servi par un style d'écriture fluide et poignant et à la fermeture du livre, cette belle aventure humaine nous fait méditer de longs moments.

Je tiens à remercier Babélio et les éditions Michel Laffont pour l'envoi de l'ouvrage.
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus