AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Ladilae


Ladilae
  24 février 2016
J'ai reçu ce livre dans le cadre de l'opération Rentrée littéraire de Libfly et du Furet du Nord et malheureusement, je n'ai rien de bien à en dire. Mimi est un livre vulgaire, pervers où plus en avance, plus on tombe dans une espèce d'obsession perverse. On suit JP, un enfant de la cité de ses cinq ans à l'âge adulte. Il est le cadet d'une fratrie de cinq frères au père violent. Il n'a aucune talent, pas de réel avenir à part celui de persécuter Barthélémy, alias Mimi, un garçon de sa classe, petit, blond, premier de la classe et qui a apparemment juste fait l'erreur d'exister. A partir de là, JP devient quelqu'un de très simple: un enfant/adolescent/homme persuadé que tout le monde le mate, que tout le monde veut "se le faire" et d'autres choses dont je n'oserai pas parler en public. L'écriture est rapide, les phrases déconstruites, le vocabulaire vulgaire. C'est presque la seule chose positive à dire: elle nous met tout de suite dans l'ambiance et trahit le caractère violent et obsédé sexuel du personnage principal. le reste, ce n'est qu'une succession de scènes de plus en plus crues, de plus en plus violentes et de plus en plus obscènes. Violence conjugale, harcèlement scolaire, viols, propos anti-homosexuels, les cinq cents pages de ce roman ont été pour moi, imbuvable. Je n'ai pu aller au-delà de la 300ème page, et je ne sais pas comment j'ai fait pour y arriver. Peut-être que certains aimeront, apprécieront le travail de l'auteur, l'histoire qu'il raconte au fil des pages (même si c'est celle sans détours et malsaine d'un homme violent, obsédé sexuel qui sombre peu à peu dans la folie). Pour ma part, c'était trop cru, trop malsain et trop violent.
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox