AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Eroblin


Eroblin
  28 avril 2017
C'est un roman que j'ai lu il y a longtemps, un auteur que j'ai rangé immédiatement dans mon Panthéon personnel et un personnage de flic récurrent -Steve Carella - dont j'ai suivi toutes les aventures. Il est, à mes yeux, l'inspecteur le plus attachant, le plus honnête et le plus courageux qui soit. Dans cette première enquête, il doit résoudre une affaire de meurtres et pas des moindres puisque des flics se font tuer. L'intrigue n'a rien d'extraordinaire : un homme tue des flics mais en fait un seul est visé car sa femme veut s'en débarrasser; par contre, ce qui m'a immédiatement plu c'est l'univers décrit. Ed Mc Bain situe son histoire dans une ville qu'il appelle Isola (et qui est New York) et dans un commissariat de quartier le 87ème. quand Ed Mc Bain a commencé à écrire sa série, c'étaient dans les années 50 et bien évidemment la description de la ville, des quartiers et des gens qui y vivent évoluera. C'est presque une fresque sociologique qui est déroulée devant nous tout au long des 58 romans de cette série. C'est l'occasion de découvrir le quotidien de ces inspecteurs fait surtout de paperasses, de routines et de crimes sordides. Carella est aidé dans sa tâche par des collègues qu'on retrouve tout au long de la série: Meyer Meyer, Cotton Hawes, Hal Willis, le jeune Bertram Kling et leur chef Byrnes. Pour chaque enquête, on a droit en parallèle aux événements que vivent ces flics. Dans ce premier opus, en plus d'arrêter le tueur et sa complice, Carella rencontre la femme de sa vie Theodora Franklin , muette de naissance, qui sera sa compagne tout du long. Je ne sais pas si on lit encore Mc Bain aujourd'hui mais c'est un tort. C'est un univers passionnant qui est à l'origine de tous les romans policiers avec un policier récurrent.
Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (4)voir plus