AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
>

Critique de xnewlo


xnewlo
  28 février 2017
Tout d'abord, je tenais à remercier Babelio, et les éditions Michel Lafon, pour m'avoir permis de découvrir cet ouvrage à la couverture magnifique. En effet, ce livre me faisait de l'oeil depuis sa sortie, et j'ai donc été ravie de l'avoir remporté lors de la dernière opération Masse Critique.

Cassandra Blackwell est une jeune américaine brillante. Une bourse lui est octroyée pour étudier la philosophie et l'économie à la célèbre université d'Oxford. Rendue sur les lieux, Cassandra montre bien vite que c'est tout autre chose que les études qui l'intéresse. En effet, la jeune femme est bien décidé à retracer l'existence de sa mère, qui a aussi étudié à Oxford, mais qui s'est donné la mort lors de sa quatorzième année. Alors que des rumeurs de sociétés secrètes se propagent, Cassie fait la connaissance du gratin d'Oxford et se familiarise avec ces lieux anciens. Mais une menace plane sur le campus...

En ce qui concerne les personnages, je dois bien avouer que je me suis peu attachée à l'héroïne principale. Froide, personnelle, elle ne montre que peu d'attachement aux autres. Bien que l'on comprenne ses souffrances passées, certains de ses choix semblent parfois un peu extrêmes, tout comme ses réactions. Néanmoins, on partage sa détermination pour retrouver ses racines.
Hugo est un jeune homme beau et ténébreux, qui va croiser le chemin de notre héroïne, tout comme sa cousine Olivia.Tous les deux appartiennent au gratin d'Oxford et tentent d'inclure Cassie à leurs mondanités.
Puis vient Elliot, un ami de Cassie, qui va se révéler d'une aide précieuse pour rassembler des indices.
Enfin, il y a Charlie, jeune policier, qui semble être le seul à s'intéresser convenablement aux rumeurs qui rôdent au sein de la faculté.
Alors que Cassie ne m'a fait ni chaud ni froid, je dois admettre que j'ai bien aimé Charlie et son humour. A l'inverse, Hugo a été difficile à cerner tout au long de l'intrigue, pour mon plus grand plaisir.

En somme, que dire ? Eh bien, si vous aimez les énigmes, les quêtes identitaires, la vieille Angleterre, avec ses moeurs et ses traditions, tout cela saupoudré d'une dose de fantastique, n'hésitez pas !
Bien que le début soit un peu longuet, l'intrigue principale est rapidement dévoilée. Bien qu'elle n'évolue que peu rapidement durant la première partie de l'ouvrage, les nombreux rebondissements à côté de l'intrigue ne nous font pas lâcher le livre. Quand à la seconde partie, tout s'accélère ardemment ! le suspense est de mise, et j'ai été surprise de nombreuses fois (surtout lorsque l'on obtient le mot de la fin !). L'écriture est fluide, riche, sans s'éterniser sur des détails inutiles. Les dialogues sont rapides, vont à l'essentiel, sans fioritures.
Toutefois, je dois dire qu'à la vue du contenu du livre, je m'attendais à ce que la fin soit un peu plus développée que cela, d'autant plus que j'ai le sentiment d'être restée sur ma faim. Par exemple, j'aurai aimé en apprendre davantage sur la rencontre des parents de Cassie, sur le but réel d'Elliot, sur le devenir de certains personnages etc... Néanmoins, tout s'assemble comme il faut et l'histoire est correctement close. Mais, à partir du moment où l'histoire a pris un virage à 360°, j'attendais encore plus de révélations.

Pour conclure, je dirais que "La malédiction d'Oxford" fut une réelle surprise. L'histoire a pris un tournant dont je ne m'attendais pas du tout. Bien que l'héroïne principale ne soit pas très attachante, j'ai aimé cette histoire de société secrète, dans une ambiance sombre, glauque, gothique. Surprenant !
Commenter  J’apprécie          40



Ont apprécié cette critique (3)voir plus