AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de fnitter


fnitter
  21 décembre 2017
Mignon et Light.

Georgina est un succube. Si vous ne savez pas ce que c'est, inutile d'attaquer ce roman. Vous n'êtes pas équipé pour ce genre de littérature.
Créature démoniaque pluri-millénaire, elle travaille néanmoins dans une librairie, fréquente de gentils vampires, archidémon et Ange de haut rang. Adoratrice de l'écrivain à succès Seth, v'la tit pas qu'il se pointe dans sa librairie. Mais c'est sans compter sur le sublime Roman. Pauvre succube avec tous ses principes, elle ne sais plus où elle en est. Si en plus un vilain commence à assassiner son entourage…

Ce n'est pas vraiment de la bit-lit. Oh, tout y est, créatures surnaturelles et tout et tout, mais franchement. 100 pages de blabla ésotérique en moins, et on aurait eu un chick-lit en bonne et due forme.
Un habillage prétexte voire cosmétique parce que c'est ça qui se vendait à l'époque où c'est sorti ? (Encore maintenant).

Georgina Kincaid, son personnage est difficilement crédible, bien trop émotif et midinette qui ne cadre pas avec sa condition. Les personnages secondaires, vampires du monde des bisounours. On les remplace par des hommes qui aiment les hommes avec tous les clichés du genre dans la littérature et le tour est joué.
Bref, ce n'est pas un bon roman de Bit-lit. Est-il pour autant mauvais ?

Nous avons au final un charmant récit d'une jeune femme très séduisante, un peu paumée, un mignon babillage qui se laisse lire, un peu de sexe, mais pas trop. C'est loin d'être désagréable mais il faut savoir dans quoi on s'engage. Un roman de chick-lit avec habillage surnaturel prétexte.
Commenter  J’apprécie          683



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (68)voir plus