AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de iz43


iz43
  19 février 2018
S'il est bien un personnage auquel je ne pensais pas un jour pourvoir m'intéresser et encore moins l'apprécier, c'est bien un succube (créature qui peut prendre la forme qu'il veut pour séduire les humains et se nourrit d'énergie sexuelle en précipitant les pauvres âmes perdues vers l'Enfer).

Et bien, j'ai revu et remballé tous mes principes et mes préjugés, totalement conquise par Georgina Kincaid devenue succube depuis des siècles. Après avoir trompée son mari , voyant son désespoir, elle vend son âme au diable pour le sauver du suicide et du désespoir. En échange, elle ne demande que plus personne dans son entourage ne se souvienne de son passage sur terre.

Total renoncement à elle-même. Une croix sur son passé, sa famille, ses amis et la possibilité d'un avenir, d'être mère et de se marier.

Dans ce tome, le plus émouvant et le plus sombre, Georgina voit non seulement son ex , Seth l'écrivain, sur le point d'épouser sa meilleure amie Maddie, mais en plus elle se retrouve enrôlée de force comme demoiselle d'honneur et organisatrice de mariage.

Georgina, on la découvert lors des précédents tomes, est une personne généreuse. Alors même si elle souffre le martyre, la voilà qui accompagne Maddie essayer les robes, qui croise son ex Seth à la librairie où elle travaille. le supplice semble sans fin.

Existe--il un bonheur possible pour Georgina? C'est bien ce que lui propose Roman qui a laissé tomber ses idées de vengeance pour succomber aux charmes de Georgina. Colocataire énervant, Roman devient charmant et gentil. Je le préfère presque à Seth d'ailleurs.

Si on est content de retrouver la joyeuse bande de Georgina, les vampires Peter Hugh et Codie (amoureux !), les amiss mortels tels que Doug ou encore le démon Jérôme et l'Ange Carter (mon préféré), on se doute bien que Georgina va se retrouver dans les problèmes.

Une force l'attire lorsqu'elle rêve surtout quand elle est d'humeur triste et mélancolique. Cette fois les Onirei s'en prennent à elle la plongeant dans ses souvenirs, les manipulant, lui envoyant des visions de l'avenir. C'est un véritable cauchemar pour Georgina.

Cela rend Georgina encore plus attachante et humaine. La voir aussi combattive est fabuleux.

Il n'y a plus qu'à espérer dans le tome 6 (et dernier) que le bonheur soit enfin accordé à Georgina. Elle a bien expié ses fautes depuis le temps.
Commenter  J’apprécie          210



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (20)voir plus