AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
>

Critique de pencrannais


pencrannais
  06 juin 2022
Annick Tamaire, comme le titre l'indique peut-être, c'est de l'humour punk.
Petite fille de 10 ans, l'héroïne n'a absolument aucune limite à ses paroles et à son comportement. Elle insulte et frappe ses camarades de classe, elle vend de la drogue, elle fume.
Le monde des enfants, le harcèlement scolaire, la pédophilie, la détresse sociale, tout y passe à la moulinette et c'est très drôle. Annick Tamaire n'a aucun filtre et veut se faire une place dans la vie. Elle s'est constituée une carapace, que dis-je un blindage pour lutter contre sa réalité mais reste malgré tout très lucide. La violence verbale et physique est sa solution à tous les problèmes et cette absence de politiquement correct fait un bien fou.
Côté dessin, Munoz utilise les codes de la BD enfantine pour mieux la dynamiter de tous les côtés. Si on n'y fait pas attention, le graphisme, les couleurs, la construction des planches nous font croire à une BD pour enfant mais ne vous y fiez pas. Cet album est réservé à un public averti.
Jonathan Munoz nous offre de vrais moments jubilatoires. C'est de l'humour trash, mais ça fait tellement de bien.
Annick Tamaire c'est un mélange très réussie de jeunesse et d'humour noir.
Commenter  J’apprécie          110



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (11)voir plus