AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de cicou45


cicou45
  10 février 2021
Ne pas lire trop vite, surtout ne pas lire trop vite et faire durer le plus longtemps possible le plaisir, c'est ce que je me dis à chaque fois que je commence une nouvelle lecture -que je sais d'avance que je vais adorer - mais c'est mission impossible dès que j'ai un livre de Guillaume Musso entre les doigts tant la lecture est limpide et que l'auteur sait comment accrocher son lecteur pour qu'il ait justement envie de ne pas s'arrêter.

1999 : qu'est-ce qui a pu arriver à Nathan Fawles, écrivain à succès avec trois livres à la clé, mais surtout en pleine fleur de l'âges, je dirais même encore jeune, pour qu'il décide de mettre subitement fin à sa carrière d'écrivain ? Bien des journalistes ont essayé de percer le "mystère Fawles" mais tous s'y sont cassé les dents. Depuis, Nathan vit reclus (avec pour seule compagnie son chien) sur l'île de Beaumont, où tous le connaissent mais sans vraiment le connaître (des échanges de politesse, courtoisie mais à savoir ce qui se cache derrière le masque, tous l'ignorent).

Lorsqu'un poste est à pourvoir à la seule librairie de l'île, Raphaël Bataille, lui aussi aspirant-écrivain mais dont les maisons d'édition lui ont toutes retournée son manuscrit, n'hésite pas longtemps mais il va rapidement déchanter. Non seulement, il apprend du propriétaire que l'auteur de renom ne se rend jamais à la librairie mais qu'il évite également toute intrusion dans sa vie privée (pour les plus curieux, il n'hésite pas à les chasser à coups de fusil, et ceci n'est pas une légende) mais si Raphaël déchante aussi, c'est parce qu'il apprend que si le libraire l'a engagé, c'est parce qu'il compte bien mettre la clé sous le porte. Réfractaire à un certain genre de littérature (comme la science-fiction par exemple), ce dernier fait partie de ces aspirants de "la bonne et de la mauvaise littérature" et se plaint qu'aujourd'hui, le livre n'est plus un produit rentable.

Voilà le décor planté : l'arrivée par la suite d'une journaliste (Mathilde) sur l'île, bien décidée elle aussi à rencontrer Nathan Fawles mais pas du tout pour les mêmes raisons que Raphaël qui pensait obtenir soutien conseils de la part de ce dernier, va bousculer la petite vie tranquille et sans histoires (a piori) de l'écrivain. Lorsque un cadavre est retrouvé sur l'île, il n'en faut pas plus pour que ce soit toute l'île qui soit en émoi ! Confinement (tient tient, cela ne vous rappelle pas quelque chose ?) avec interdiction pour tout résident ou touriste de quitter l'île le temps de l'enquête, le jeune Raphaël va être mis à contribution par...et oui, Nathan Fawles lui-même, pour effectuer quelques petites recherches, lui-même ne pouvant plus se déplacer temporairement mais cela est une autre histoire...

Un roman dans lequel le lecteur n'a pas le temps de s'ennuyer tant il y a des rebondissements et des histoires imbriquées dans l'histoire elle-même et qui, à un certain moment, se superpose avec L Histoire avec un grand H ! Une lecture que je ne peux que vous recommander et moi qui avait envie de découvrir cet ouvrage depuis un certain temps déjà, je vous envierai presque car pour vous, tout reste à découvrir !
Commenter  J’apprécie          580



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (56)voir plus