AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
>

Critique de Takalirsa


Takalirsa
  11 octobre 2021
C'est un beau texte sur la vieillesse, à la fois triste et poétique. Il y est question de la solitude de la fin de vie, mais aussi des souvenirs qui aident à l'adoucir.
Justine, élevée par ses grands-parents depuis la mort de ses parents, adore s'occuper des personnes âgées. C'est une aide-soignante attentionnée et disponible, qui écoute volontiers les histoires racontées par les anciens. Elle consigne celle d'Hélène, « La dame de la plage », dans un cahier bleu. C'est une histoire d'amour, belle et douloureuse, qui vient s'intercaler dans le récit présent.

Il y a aussi du mystère, lié au passé familial, au fameux accident de voiture dans lequel sont décédés les parents de Justine et de son cousin Jules. Jules est comme un frère pour Justine. Lui a tourné la page, mais Justine s'interroge face au mutisme entêté de pépé et mémé. L'un semble malheureux derrière son air bourru. L'autre semble cacher qui elle est vraiment. Petit à petit, Justine saura les faire parler, à demi-mots, car elle a le don de dévoiler, de raconter les histoires personnelles. A part la sienne.

Au bout du compte, ce roman s'est révélé plein de surprises. Comme l'identité du « corbeau » qui passe des coups de fil anonymes aux Hortensias pour faire déplacer les familles des « oubliés du dimanche ». L'intrigue est subtile, riche de liens insoupçonnés entre personnages et événements. L'héroïne a une personnalité moins lisse qu'il n'y paraît, mélange de force et de fragilité. le récit d'Hélène et la résolution du secret familial l'aideront à passer un cap dans son existence. A aller de l'avant. Vivre pour soi, enfin.
Commenter  J’apprécie          110



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (11)voir plus