AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Aifelle


Aifelle
  21 juillet 2016
Ce court texte a été édité pour la première fois en 1919, puis en 1934 et réédité par les Editions Zoé. S'il est fortement autobiographique, c'est néanmoins une fiction, le narrateur, Jean, n'est pas l'auteur.

Jean nous raconte son enfance bienheureuse dans la maison de ses grands-parents, au bord du lac Léman, en Suisse, en compagnie de son frère Edmond. C'est un livre intimiste, qui laisse une large part aux paysages, au lac qui voit disparaître peu à peu ses pêcheurs, et aux personnages pittoresques qui entourent l'enfant.

Enfance plutôt privilégiée entre deux grands-parents aimants, un oncle mal vu parce que ruiné, mais qui initiera Jean à la musique, de vieux pêcheurs chevronnés, compagnons de navigation du grand-père et quelques autres personnages hauts en couleurs. Les chapitres se succèdent, éclairant un peu plus la vie au bord du Léman avec pour point d'orgue un tour de lac sans les adultes.
Finalement, ils seront accompagnés d'un garçon plus âgé qu'eux d'un an ou deux. Les chenapans vont embarquer de l'alcool en douce et un livre sulfureux "La faute de l'Abbé Mouret" d'Emile Zola !
J'ai beaucoup aimé cette lecture qui baigne dans la tendresse et décrit une époque révolue. le narrateur devra quitter le lac pour un autre, celui de Neufchâtel, pour cause d'études, mais le Léman restera toujours le premier dans son coeur, indissociable de tous ceux qu'il aimait.

Lien : http://legoutdeslivres.canal..
Commenter  J’apprécie          52



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (4)voir plus