AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
>

Critique de PascalMalosse


PascalMalosse
  04 décembre 2020
Le point de départ de "Quitter les monts d'automne" est digne des grands classiques de la littérature : la jeune Kaori quitte son milieu modeste et rural pour un périple extraordinaire, aux confins de l'espace. Ainsi on passe d'un nid chaleureux, d'une culture dépourvue de technologies avancées, en harmonie avec la nature (un peu comme une certaine Comté... ) à la froideur du vide, des capsules de cryogénisation, des intelligences artificielles et des stations gigantesques. le récit à la première personne permet l'immersion, de découvrir un univers foisonnant à travers les yeux de l'héroïne. le style délicat et élégant d'Emilie Querbalec convient à l'esthétique japonaise dominante ; lors des descriptions et quand il aborde les désirs inavouables. Au coeur du récit, un secret de famille, et l'Ecriture, sans doute ce qu'il y a de plus précieux dans un monde où les scribes sont pourchassés. Certains concepts de SF, comme le cryptage du matériel génétique, plairont aux fans du genre, mais pour ma part, je retiendrai surtout la beauté de l'univers, du voyage (interstellaire ou en bateau), les sensations parfaitement retranscrites et un final réussi.
Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (6)voir plus