AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de CVolland


CVolland
  04 juin 2020
Qu'on soit pro ou anti-Raoult on ne peut lui enlever une qualité (si c'en est une) c'est sa constance.Tout ce qu'il dit dans cet essai de 2015, il le dit encore dans cet période de coronavirus (ou si vous préférez covid19 ou bien SARS-cov-2 ou encore nouveau coronavirus, quoi que virus Chinois sonne bien aussi !) notamment sur la question des nouveaux médicaments chères qu'il juge inutile lorsque d'autres molécules anciennes tombées dans le domaine publique font l'affaire. Il fustigeait déjà le catastrophisme et rappelle que la grippe aviaire aurait du faire 500 000 morts selon les modélisations. Il rappelle aussi l'épisode de la vache folle perçu comme le problème de santé numéro un à l'époque et qui fit 27 cas en France. Surtout il voue aux gémonies le principe de précaution. Amis buveurs réjouissez vous ! Un petit verre de vin est bon pour la santé disait déjà Pasteur. Didier Raoult vas même jusqu'à quatre. 

Côté style, la star mondial expose ses idées clairement et de manière globalement compréhensible par tous, même un journaliste. Il y a beaucoup de répétitions certainement le côté professeur de l'auteur, la pédagogie étant "l'art de la répétition". L'ensemble est finalement assez modéré sur la multitude de sujets abordés. 
Le consensus scientifique n'existant pas, de l'avis même de Raoult, difficile de se faire une opinion tranchée. Car au final on trouvera toujours un spécialiste ou un "toutologue" pour allé dans l'autre sens.  
Commenter  J’apprécie          41



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (4)voir plus