AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de 100choses


100choses
  21 mars 2012
Je me décide enfin à publier ce billet, près de deux mois après avoir achevé ma lecture. Lasse de le voir trainer dans les brouillons de mon interface d'administration, je prends enfin ma bonne volonté à deux mains, pour m'en débarasser.

J'ai pourtant adoré ma lecture, mais c'est bien le problème. Je ne sais pas vraiment quoi vous dire en dehors du fait que j'ai eu un gros coup de coeur pour ce livre repéré il y a quelques temps chez Meli, avant que la demoiselle ne me l'offre. Bref, je me décide donc finalement à mettre en ligne ce billet, malgré sa brièveté. Au moins, il ne me narguera plus et je pourrais tranquillement passer à autre chose.

Je commencerai donc en soulignant la beauté de l'ouvrage. Pratiquement pas une page sans que l'on ne découvre un croquis d'Emilie, ou la reproduction de l'une de ses trouvailles, une photo…Le résultat est vraiment chouette parce que l'on a vraiment l'impression de parcourir le journal qu'elle a tenu au cours de son aventure.

Cela permet de plus facilement entrer dans cette très étrange histoire et de ne pas en perdre le fil. En effet, l'histoire d'Emily est vraiment bizarre, à la limite de l'absurde et je comprends que cela puisse perturber eu point que l'on passe totalement à côté de cette histoire. Mais pour ma part, je n'ai eu aucun mal à me laisser embarquer par ce récit, dont on se demande sans cesse, s'il ne s'agit pas d'un cauchemar. J'ai aimé me perdre entre ces pages, me voir entrainée toujours plus loin dans ce sentiment de folie dès que je commençais à comprendre 1 ou 2 petites choses, à y trouver des repères. Et puis, tout simplement, je me suis attachée à Emily et à sa quête d'identité.

Si je me suis tant attachée à elle, c'est peut-être parce que je me suis retrouvée en terrain familier dans son univers. Je me suis reconnue dans toutes les références glissées au fil des pages, tous ces clichés sur les gothiques réunis et détournés. Je ne lui ai jamais ressemblé, entendons-nous bien, hein ! Mais son caractère et les images utilisées me parlent. Chats noirs, vêtements noirs, solitude, goût de la nuit, groupes musicaux au noms improbables, imagination débridée et un poil malsaine, poches à la Mary Poppins…Tout est là et c'est super drôle. Emily m'a beaucoup fait penser à Abby de NCIS : la gothique totalement excentrique mais attachante, drôle et sympathique et qui trouve grâce aux yeux du public.

Bref, me voilà déjà à la fin de ce billet mois détaillé et structuré que je ne l'aurais voulu, mais je suis incapable de faire mieux. Ce livre est vraiment très particulier et l'on adhère totalement ou pas du tout. Pour ma part, je suis conquise et je lirais sans aucun doute la suite !
Lien : http://leboudoirdemeloe.co.u..
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (1)voir plus