AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de pdupaty


pdupaty
  14 juin 2015
C'est scandinave mais ce n'est pas un polar ni un thriller ! Mais un auteur norvégien fan de metal et qui y fait des références constantes à travers les personnages de son livre, ça ne pouvait que m'attirer. En plus la couverture et le quatrième de couverture sont bien tape à l'oeil et font bien envie. Mais est-ce que ça en fait un bon roman pour autant ? Oui et non, en fait. L'histoire est sympa et la construction et le style d'écriture sont agréables. Ca tourne autour de plusieurs personnages, tous basés dans la ville norvégienne de Stavanger, qui est la capitale européenne de l'exploitation pétrolière (d'où le titre). Sauf que les personnages ne sont pas vraiment des rois, plutôt des losers finis : entre un fonctionnaire municipal surendetté élevant seul ses deux filles, des ados désoeuvrés et une bande de petites frappes assez barrées, ça fait une bonne bande de vainqueurs ! C'est un roman choral, c'est à dire que chaque chapitre (court, qui plus est) est centré sur l'un des personnages, un peu comme dans le Trône de Fer dans un style complètement différent. Les dialogues sont drôles, ça parle beaucoup de cul et de musique, et tous les personnages sont fans de metal. Par contre même si c'est très facile à lire, les discussions traînent parfois trop en longueur. le livre fait 600 pages, je pense que ça aurait pu être largement raccourci. Mais en même temps, ça se lit vite quand même et les références à la fois au metal et aux années 80 sont assez savoureuses. Ce n'est pas de la grande littérature, mais si on aime le metal et qu'on a une bonne culture 80's (et si on était né à cette époque, c'est encore mieux vu tous les clins d'oeil), c'est plutôt sympa.
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (1)voir plus