AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de PetiteLectrice


PetiteLectrice
  02 avril 2018
Je suis quelque peu perplexe suite à ma lecture. Certains aspects m'ont beaucoup plus, et d'autres beaucoup moins. Je m'explique.

Commençons par les bons points. L'univers créé, Les Transformés, Les Anciens, Les Ombres... fut vraiment agréable à découvrir. On sent une recherche, une originalité ma foi pas déplaisante. Les personnages secondaires, Geek, Grumpy, Traqueur, Prof, Précieux... loups aussi vieux qu'immatures m'ont bien plu. Même les personnages principaux, séparement (j'y reviendrais), sont assez intéressants. Entre l'Ancien Alpha, droit dans ses bottes et prêt à tout pour sa meute, ayant promis la mort à Matthias condamné depuis sa transformation, et ce dernier, doux jeune homme résigné ayant vécu dans le rejet et la haine, on a des MC plutôt attrayants. J'avais hâte de découvrir leur relation évoluer, se mettre en place doucement mais surement... Je voulais voir comment l'Alpha allait réussir à se faire accepeter et pardonner, comment Matthias réussirait à surmonter sa rancoeur et sa colère...

Et c'est la où le bât blesse. Si leur relation n'est pas immédiatement idillyque, leurs maudites phéromones lupines les poussent très rapidement dans les bras l'un de l'autre, fous de désir. Ce couple aurait vraiment pu me plaire, si il y avait eu plus de communication. J'ai l'impression que l'abscès n'est jamais crevé. Toute l'enfance, désastreuse par la faute de l'Alpha, de Matthias est passée sous silence. L'Ancien ne s'excuse pas vraiment, du moins la seule fois ou il va dans ce sens ils s'avère que c'est une sorte de blague. J'aurai aimé plus de dialogues, de confrontations ! Il n'y a même pas eu de "Je t'aime" et autres déclarations, tout n'est que désir, passion et possessivité. Si tôt dans la même pièce ces deux là se sautent dessus, ce qui ne laissse, indubitablement, peu voire pas de place aux longues discussions. Même lorsque l'Alpha est à deux doigts de violer (oui moi j'appelle ça violer), Matthias, à cause de son loup (comme c'est facile) et bien c'est le jeune homme qui se fait rabrouer. Mais oui Matthias, pourquoi ne te laisses tu pas faire ? Vous êtes liés à toi de prendre tes responsabilités enfin ! Non mais vous imaginez ? Celui qui vous est présenté comme votre âme soeur tente de vous prendre de force quelque chose que vous seul pouvez accorder (VOUS SEULS qu'on soit clair), et on vient directement vous faire des reproches sur votre comportement. Je rêve. On marche carrément sur la tête là, c'est pas possible. Son compagnon a au moins la décence de s'en vouloir terriblement. Ben y a plutôt intérêt qu'il s'en veuille ! Non mais ! Ainsi avec lui complétement fou de culpabilité, persuadé d'avoir perdu son âme soeur, et Matthias très en colère, je m'attendais à une belle confrontation, dans les règles de l'art ! Mais non Matthias oublie bien vite sa rancoeur et se jette dans ses bras si tôt rentré. Et ce plus pour faire plaisir à son loup qu'autre chose. Ainsi l'autre grand gaillard n'a même pas à s'excuser. Comme c'est pratique, encore une fois. Génial.

Bon je dis pas, y'a des moments attendrissants entre eux, on sent que l'Alpha serait prêt à tout pour défendre son compagnon... Mais pareil il veut trop en faire, ordonne, laisse rarement la parole à Matthias... M'enfin quelques moments doux ce n'est pas suffisant pour moi. Il me faut plus que ça ! Leur relation manque de dialogues pour qu'elle m'apparaisse réaliste.

Malgré le sombre tableau que j'ai ici dépeint, ce livre ne fut, malgré tout, pas une mauvais lecture. Les intrigues, bien que peu nombreuses, furent suffisament intéressantes pour moi, tout comme l'univers construit. Vraiment cela aurait pu être une lecture excellente si les deux promis avaient passés plus de temps à faire connaissance qu'à se bécoter, et si le ressenti de Matthias avait été mis plus à l'honneur.
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (1)voir plus