AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de SylvieBelgrandReims


SylvieBelgrandReims
  05 juin 2019
Merci à Babelio, et à son opération Masse Critique de m'avoir fait parvenir ce livre.

Il s'agit là d'un livre-jeu dont vous êtes le héros.

Sur la forme, rien à dire, c'est très bien bien fait. La mécanique du jeu est fluide, et on avance facilement et simplement à travers les étapes. Quelques illustrations viennent agréablement ponctuer "l'aventure".

Sur le fond, je suis dubitative ( pour ne pas dire parfois consternée ). Créer un jeu pour donner un éclairage favorable à l'apprentissage de la manipulation et à la course au profit, ça me dérange. Pour avoir travaillé longtemps sur des plateformes téléphoniques, je sais à quel point certaines formes de management peuvent faire souffrir. Je ressors de cette lecture avec un profond malaise et une légère nausée.

#lecture #livres #chroniques #babelio #MasseCritique #empires #PierreRosenthal #PosidoniaEditions

Le quatrième de couverture :

Vous êtes engagé par le prestigieux holding Empires SA. Votre première mission est la création ou le rachat d'une chaîne de télévision. Mais attention ! Là où vous pensez pouvoir appliquer les règles classiques du management, vous allez découvrir une situation complexe qui va mettre à l'épreuve votre esprit d'analyse et de synthèse, votre sens du risque et de la stratégie du marché. Vous sortez vainqueur de toutes ces épreuves. Bravo ! Vous êtes nommé patron de la chaîne. de nombreux défis vous attendent. Les embûches sont nombreuses, le pouvoir politique omniprésent, les téléspectateurs exigeants, votre direction susceptible, les annonceurs sceptiques, et vos "chers" collègues ne vous veulent pas que du bien. Vous aurez besoin de tous vos talents d'organisateur, de négociateur et de stratège.
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (4)voir plus