AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de fnitter


fnitter
  12 décembre 2014
Second tome de la licence après : le Vieil Homme et la guerre.

Trois espèces extraterrestres complotent purement et simplement le génocide de la race humaine. Un ennemi à la fois, c'est déjà difficile, mais trois... D'autant que la coalition s'est octroyée le concours d'un homme, un traitre aux motivations troubles et pas n'importe lequel : l'un des concepteurs des amicerveaux, la béquille, l'indispensable compagnon de route des FDC et notamment des brigades fantômes, les forces spéciales.

Dans cet épisode, on ne suit plus les aventures de Perry mais celles de super-soldats préfabriqués et assistés par ordinateur semi-organique. La nature de ces forces nous est connue depuis les révélations du tome un.
Plus bavard et plus technique que le premier opus, on retrouve les explications manquantes et bienvenue sur le background et le développement de l'union coloniale, la genèse et la nature des FDC. On n'en délaisse pas pour autant l'action militaire, toujours avec le style scalzi, sérieux mais non dénué d'humour (d'un autre côté, la quasi totalité des livres de sf militaire ont ce penchant pour l'humour militaire de base (à l'exception peut être des livres de la licence warhammer 40.000).
Le livre est également saupoudré de pas mal de références aux oeuvres emblématiques de la sf. (Un petit plaisir pour les science-fictionneurs assidus ravis de se dire, ah, ceux-là, je les ai déjà lus).

Toujours aussi agréable à lire, action, humour, réflexion sur la condition humaine et son avenir.
L'humanité, seule (ou presque) contre tous.
A dévorer.
Commenter  J’apprécie          841



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (74)voir plus