AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de pgremaud


pgremaud
  22 octobre 2016
Merci à Babelio et aux éditions Bayard de m'avoir permis de lire cet ouvrage dans le cadre de "Masse Critique". Nello Scavo nous présente une enquête très fouillée sur toux ceux qu'il regroupe sous le vocable des "ennemis du Pape". Son travail s'appuie sur des sources des services secrets, sur des textes du pape François, sur des informateurs qui se cachent sous des pseudonymes comme dans une histoire d'espionnage - il est étonnant de voir, par exemple comment la CIA peut suivre de près un conclave et évaluer les chances des différents "papabile" - Mais cette enquête si minutieuse finit par lasser, et je dois avouer que j'ai laissé de côté certains passages.
Les personnes qui s'opposent au pape François sont nombreuses. Les tenants d'un libéralisme à outrance qui n'apprécient pas sa critique du capitalisme. Les producteurs et marchands d'armes qui ne souhaitent que s'arrête ce qu'il nomme la "troisième guerre mondiale en morceaux". Les ultragauchistes qui estiment qu'il leur vole leurs idées et leur combat. Les prélats en cheville avec des mafieux pour qui la réforme de la Curie est une menace. Les tenants d'une morale étriquée qui préfèrent juger les situations avant d'accueillir avec amour les personnes.
Ce qui m'a plu dans ce livre, au-delà de la présentation des ennemis du pape, c'est le portrait de lui-même qui se détache en creux. En effet, pour nous faire comprendre pourquoi certains s'opposent à lui, Nello Scavo nous présente beaucoup de textes du pape François, des éléments de sa vie et de sa façon de travailler. J'ai ainsi aussi pu découvrir des paroles fortes qu'il a données sur beaucoup de sujets et également sa méthode pour travailler sur les thèmes qu'il intéresse et sur lesquels il fait preuve de beaucoup de ténacité. Il s'entoure de personnes compétentes sur les sujets qu'il veut défendre et il ne n'hésite pas à aller les chercher hors du giron catholique, dans ces périphéries vers lesquelles il envoie tous les catholiques.
Le pape François est-il vraiment en danger ? Je sais que pour beaucoup c'est un idéaliste, donc quelqu'un de dangereux. D'autres sont prêts à le renier comme chef religieux s'il franchit certaines limites par rapport à certains dogmes. Mais il a une grande force prophétique : il ne s'adresse pas qu'aux catholiques et il propose une vision du monde et du rôle de l'homme dans laquelle beaucoup d'êtres humains peuvent se reconnaître.

PS : pour la petite histoire et pour ma culture personnelle, j'ai appris dans ce livre un mot que je ne connaissais pas. C'est l'adjectif "portègne" qui désigne les habitants de Buenos-Aires.
Commenter  J’apprécie          70



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (7)voir plus