AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de palamede


palamede
  26 novembre 2015
Un jeune homme désespéré par sa banalité est décidé d’en finir avec la vie lorsqu’il rencontre un artiste qui lui propose de réaliser son rêve, faire de lui un être d’exception admiré de tous, le transformer en œuvre d’art. De ses transformations physiques, dont on ignore la teneur mais qu’on imagine monstrueuses, à son exposition dans des galeries d’art contemporain, le sujet perd toute liberté et devient objet, la création d’un homme vénal qui lui dénie par son intervention toute humanité.

Mélange de Dorian Gray et de Raphaël de Valentin de La Peau de chagrin, le héros d’Eric-Emmanuel Schmitt signe un pacte qui met en conflit son désir d’exister, de paraître et sa liberté. Un pacte diabolique scellé entre deux hommes qui s’imaginent pouvoir modifier l’œuvre de Dieu. C’est ce que ce roman d’Eric-Emmanuel Schmitt, un des plus réussis à mon sens, illustre en se concluant toutefois par une note optimiste puisque le héros sera sauvé par l’amour d’une femme.
Commenter  J’apprécie          583



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (48)voir plus