AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de HORUSFONCK


HORUSFONCK
  29 mai 2019
Un album-surprise, auquel je ne m'attendais pas du tout!
Cette fois, c'est François Schuiten qui mène le ballet graphique, assisté de deux co - scénaristes et d'un coloriste.
Ce Blake et Mortimer est-il celui de la fin? D'un new âge? Il est, en tout cas, d'une beauté étrange et crépusculaire.
Dans le dernier pharaon, je me suis retrouvé dans un univers à la fois familier et très différent.
Le travail accompli pour cet épisode frise une sorte de perfection. Un presque équilibre idéal en bande dessinée.
Le talent de Schuiten, servi par une couleur somptueuse, embrase ce récit de fin des temps annoncée.
Les héros ont pris de l'âge... le colonel Blake prie son vieil ami Mortimer de se rendre au coeur de la cité interdite qu'est devenue Bruxelles, pour trouver le moyen d'empêcher une solution radicale d'être mise en oeuvre...
Mortimer aura des alliés, et son principal adversaire sera son âge qui le ralentit... Car le temps presse vraiment!
Blake, de l'autre côté de la Manche, fera tout pour gagner un peu de ce temps.
Le dernier pharaon, c'est une histoire hors du commun qui rend hommage à Edgard-Pierre Jacobs et son Mystère de la grande pyramide. C'est un retour, comme un cercle qui referme sa circonférence. Une sorte de cercle égyptien, dans tous les secrets de cette civilisation fascinante.
Hors ces réminiscences de la grande pyramide, le récit ramène Philip Mortimer dans quelques endroits rappelant l' Atlantide et le piège diabolique... Mondes oppressants pleins de dangers et d'issues incertaines.
Voilà, en somme, un album de Blake et Mortimer qui fera date.
Commenter  J’apprécie          223



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (21)voir plus