AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Lireoumourir


Lireoumourir
  17 mai 2016
Chronique de Ceinwèn :

Whaou ! Une immense surprise que ce tome, un coup de coeur pour un livre que je n'ai pas pu lâcher avant d'avoir lu la dernière page.
Après plusieurs tomes intéressants, mais qui n'égalaient pas la qualité des débuts à mes yeux, ce tome 12 efface tout et recommence sur de nouvelles bases. Une histoire fantastique, captivante, qu'on ne veut pas terminer. Un pur régal.

Pour la première fois, on a ici une histoire Psi/Psi. Les changelings font partis du décor et ne servent qu'en tant que personnages secondaires. On se concentre ici sur l'histoire de Kaleb, ce puissant Psi qui fait parti de l'ex-Conseil. Cet être au Silence si parfait, ce tueur de glace.
On en sait assez peu sur Kaleb, si ce n'est les quelques bribes que l'auteur distille dans les tomes précédents. On fait des suppositions, mais quoi qu'on ai pu prévoir ou imaginer, ce tome-ci ne vous décevra pas.

La romance prend place pas à pas, entre deux êtres qui ne devraient pas s'aimer. Leur histoire est longue, parfois sanglante, et on la découvre au fur et à mesure que la jeune femme retrouve la mémoire. On tremble devant ce qu'elle a vécu, mais plus encore devant ce que lui serait prêt à faire pour elle. Ses pouvoirs sont immenses et sa volonté n'a guère de limite, pour elle il pourrait détruire le monde sans un remord.

Les pouvoirs de Sahara sont plus mystérieux mais pour une fois je dois avouer, que je me suis bien plus intéressée à la romance entre les deux héros. L'auteur réussit tellement bien à nous retranscrire l'ambiance et leurs sentiments qu'au fond les capacités de Sahara sont devenues bien secondaires.

C'est pour moi, actuellement, le meilleur tome de la saga ! Un vrai plaisir.


Lien : http://www.lireoumourir.com/..
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox