AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Pecosa


Pecosa
  12 septembre 2018
Otto Skorzeny, officier allemand et commando SS connu pour avoir fait évader Mussolini en 1943, est récemment apparu en tant que personnage de polar dans Ratlines de Stuart Neville ( sur les "lignes de rats », filières d'évasion d'anciens nazis) ainsi que dans Le second objectif de Mark Frost (sur l'opération Griffon) . C'est donc avec curiosité que j'ai parcouru ses mémoires, intitulés « Mes missions secrètes. Mémoires du plus audacieux des commandos d'Hitler ». Son récit débute en 1942 et se termine en 1945. Il y évoque ses différentes rencontres avec Hitler, l'Opération Eiche (évasion de Mussolini), son arrivée en France à la fin de l'année 43 lorsque les Allemands craignaient que Pétain ne soit l'objet d'un enlèvement, L'opération Rösselsprung visant à capturer Tito (échec dont il se dédouane), le coup d'état de von Stauffenberg et enfin l'opération Griffon (offensive allemande dans les Ardennes). L'ouvrage se termine à la fin de la guerre, et c'est bien dommage puisque l'on ne saura rien de son procès , de son séjour en Espagne franquiste, de la filière ODESSA, et de ses relations avec l'homme d'état égyptien Mohammed Naguib. Il faudra donc se contenter des récits militaires du protégé d'Hitler, qualifié d' "homme le plus dangereux d'Europe » qui s'avère, comme on a pu le lire dans la presse ces dernières années, avoir été retourné par le Mossad dans les années 60, afin de traquer les scientifiques et les officiers nazis en fuite. De quoi nourrir une nouvelle fois l'imagination des auteurs de romans d'espionnage.
Commenter  J’apprécie          636



Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Ont apprécié cette critique (61)voir plus