AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Shenandoah


Shenandoah
  11 juin 2014
Afin de relancer l'intérêt du grand public et des gouvernements pour l'exploration spatiale, une compagnie privée décide de lancer une mission habitée. L'objectif est d'atteindre le point de l'espace le plus lointain possible avant de faire demi-tour et revenir sur Terre. Six membres d'équipage sont sélectionnés, dont le journaliste Cormac Easton. Mais rien ne se déroule comme prévu, et Cormac est bientôt le seul survivant dans un vaisseau en perdition.

Ce roman est l'un des plus étranges que j'ai eu l'occasion de lire depuis longtemps. Déjà, sachez que le résumé que je viens de faire ne spoile aucunement l'intrigue, puisqu'il s'agit de la situation initiale à laquelle nous introduit l'auteur dès les premières lignes. L'histoire en elle-même est basée sur un retournement de situation majeur qui arrive assez rapidement, et que je ne révélerai pas ici pour ne pas vous gâcher le plaisir…

De plus, alors que le résumé nous laisse penser qu'il va être question ici de SF d'exploration, ou peut-être d'une histoire façon Alien, nous nous retrouvons en réalité face à un thriller psychologique, où le côté SF est très secondaire.

En effet, cette histoire est racontée uniquement du point de vue de Cormac, et nous sommes dans sa tête du début à la fin. Nous suivons ses questionnements, ses états d'âme, les réminiscences de sa vie qui l'ont conduit jusqu'ici… et c'est l'un des principaux problèmes du livre. Cormac est malheureusement loin d'être le "héros" le plus attachant du monde, et souffre de plus d'une grande passivité. Cela devient parfois pénible de le voir attendre l'inéluctable sans rien faire. Certes, on en arrive à avoir de la peine pour lui, mais l'agacement prend souvent le dessus.

Cependant, cette narration est tout de même intéressante car on se rend vite compte que Cormac n'est pas un narrateur très fiable. Il ne nous dit pas tout, ou bien nous donne une vision déformée de ce qu'il s'est réellement passé, et on se demande souvent si cela est volontaire ou s'il souffre de pertes de mémoire.

De même, l'histoire et ses révélations est quand même assez prenante, au milieu des atermoiements de Cormac. Arrivés à la fin, on est suffisamment intrigués pour avoir envie de lire la suite, afin de mieux comprendre le pourquoi du comment.

Bref, juger objectivement ce livre est très compliqué, parce qu'il souffre de défauts, mais il se lit en même temps très bien et parvient à maintenir l'intérêt du lecteur, ce qui n'est pas gagné avec une narration à la première personne par un personnage aussi peu sympathique et aussi peu actif.

J'ai quand même pris beaucoup de plaisir à le lire, mais je ne pense pas pouvoir le conseiller facilement. Disons que si vous avez envie d'une expérience de lecture un peu différente, vous pouvez jeter un oeil sur ce livre, sachant que l'aspect science-fiction est assez ténu.
Commenter  J’apprécie          130



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (13)voir plus