AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de LesFacesLitteraires


LesFacesLitteraires
  19 juillet 2016
Je remercie fortement Livraddict et les éditions Michel Lafon pour ce partenariat. Nicholas Sparks, l'auteur des romances les plus envoûtantes, le grand écrivain que j'admire par sa plume et les voyages qu'il nous offre avec passion et plaisir. Je n'ai pu que sauter sur l'occasion, étant une fan inconditionnée de ses livres.

« Si tu me voyais comme je te vois », dans cette histoire inédite, il nous rappelle que l'amour rencontre parfois des obstacles accablants, que les épreuves sont difficiles à surmonter ; mais justement n'est-ce pas ça d'aimer ? Un roman avec deux personnages à l'opposés l'un de l'autre, les différences ne rendent aucunement l'amour inaccessible et impossible ; bien au contraire... J'ai beaucoup aimé cette oeuvre ; certes, elle est imparfaite, mais elle contient fondamentalement plus de qualité que de défaut. Malheureusement pour que ce soit un coup de coeur, il aurait fallu bien plus d'émotion et spécialement de profondeur, celle—ci étant cachée par l'intrigue, cette dernière ressurgissant du passé de l'héroïne. Toujours est-il que c'est un livre qu'il faut vraiment découvrir, le titre en dit déjà long et rien que ça me fait vibrer ; alors imaginer la suite qui est bien plus importante en terme de longueur, dans tout les cas je ne me suis pas lassée pendant ma lecture, chaque petite péripétie donne un élancement, renvoyant du rythme jusqu'à la prochaine.

Colin Hancock utilise sa seconde chance pour devenir un homme meilleur et devenir professeur, reprenant ses études à l'université de Wilmington à 25 ans ; depuis trois ans il se concentre sur son avenir professionnel. Ses meilleurs amis les soutiennent coûte que coûte, même après de mauvais choix et des faux pas. C'est quelqu'un de très souvent en colère, sa rage est difficile à cerner, d'où vient toute cette violence ; au fur et à mesure on apprend à le connaître, son passé et ses sentiments et on essaye de comprendre. Colin est un personnage intéressant, étant souvent dans l'extrême ou alors dans l'honnêteté. Sa personnalité est une pure merveille en vérité, surtout avec sa sincérité dans toutes les circonstances. Je me suis forcément attachée à lui, en particulier quand il répond son fameux « d'accord ». de plus il est très porté sur les combats dans les cages, les arts-martiaux, bien évidemment il y a des règles dans ces sports ; et cette passion lui va comme un gant.

Une avocate de vingt-huit ans, Maria Sanchez. Ses précédentes années l'ont emmenés à revenir dans sa ville natale auprès de sa famille. Elle travaille pratiquement tout le temps, étant dans un cabinet avec plusieurs associés, elle s'y plait suffisamment pour y rester ; malgré quelques soucis avec l'un des plaideurs. Je l'ai trouvé forte et déterminé que ce soit dans son métier et dans sa vie personnelle, même si celle-ci est très calme, en particulier dans les relations sentimentales. Son passé revient malheureusement en puissance, détruisant tout ce qu'elle a essayé de construire depuis ; mais elle se réfugie auprès des siens, ils l'aident et la soutiennent dans les plus mauvais moments. Je me suis prise d'affection pour cette jeune femme, enfant d'immigrés, ses origines mexicaines sont pleines de valeurs ; rien qu'avec la solidarité familiale. Son caractère est plutôt simple, elle est gentille et très ouverte, son instinct est prenant et son coeur l'est tout autant. Une héroïne avec énormément de respect, toujours à l'écoute des autres et suivant ses sentiments sans jamais regarder en arrière.

C'est une romance mais pas seulement, c'est un livre baigné par du mystère et des investigations policières ; donc un petit côté thriller changeant un peu du style principal de l'auteur. Forcément, dans une histoire d'amour il n'y pas tellement d'originalité et pourtant par plusieurs fois Nicholas Sparks sait nous surprendre, j'ai trouvé le récit authentique et différent de ses autres ouvrages. le final déborde de piquant et de palpitant, puisque celui-ci ne se termine pas totalement, on peut imaginer divers évènements par la suite ; comme le diplôme de Colin et le changement de bureau pour Maria, c'est spécial ; une histoire d'infini. L'intrigue est parfaite, retentissante de péripétie où les rebondissements s'enchaînent encore et encore ; cependant elle fait diminuer les émotions et leur développement.

Je suis soufflée par la plume de l'auteur, poétique de temps en temps, avec une fluidité en continue et surtout une harmonie pour chaque instant du roman. Je suis une grande admiratrice de cet écrivain, toujours est-il que je n'ai jamais eu de coup de coeur pour un de ses livres, sûrement à cause du manque de sentiment, c'est évidemment ce que je reproche le plus dans cette oeuvre.

« Si tu me voyais comme je te vois » révèle vraiment le sens du mot « différence » et « amour ». Les deux peuvent se mêler avec beaucoup de facilité. Ce livre témoigne des deuxièmes chances, qu'une personne peut changer en un clin d'oeil, tout en gardant ses imperfections. Maria et Colin sont deux protagonistes ayant une merveilleuse alchimie, ils forment un duo complémentaire ; d'ailleurs ce couple m'a vraiment séduite et charmé. le suspense et l'originalité mènent plutôt bien la danse tout comme l'action ; mais les émotions n'en font pas tout autant. Une très belle histoire d'amour, bercée par des aventures périlleuses et une incroyable sincérité.
Lien : https://lesfaceslitteraires...
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox