AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de edwi25


edwi25
  16 juin 2020
Mélangeant le réel au mythe de Dracul (Dracula), je me suis surprise à découvrir et redécouvrir les termes et définitions utilisés pour définir le vampire. L'histoire se trouvant à l'intérieur est tellement sombre et remplie de faits inattendues que je n'ai eu qu'une seule hâte : arriver à la fin de l'histoire.
La manière dont ce roman est structuré m'a rendu au départ perplexe, mais j'ai fini par m'y habituer et voir même par apprécier. Par moment je me retrouvais au moment présent, celui où Bram est enfermé dans une tour puis, je me retrouvais soit dans les récits de Bram, soit dans ceux de sa soeur Mathilda, de son frère Thornley ou encore de Arminius Vambéry (semblerait-il le fameux van Helsing). le dénouement, quant-à-lui, est également rempli de suspens.
Durant ma lecture, j'ai longuement attendu la mention de Dracula, qui était en fait présente dès le départ sous diverses formes. Puis, sans pour autant revenir sur l'histoire très connue de «Dracula» de Bram Stocker avec van Helsing, Minna Murrey, et Jonathan Harker, j'ai eu le plaisir de voir à nouveau un cours passage les concernant, ainsi qu'une ambiance similaire de l'auteur original.

Apprendre le lien étroit (réel ou irréel, c'est à vous de voir) qui noue Ellen Crone, Dracula et Bram Stocker, m'a permis d'apprendre énormément sur la vie de Bram. Mais j'ai également eu la possibilité d'en apprendre davantage sur Dracula, sa création, son statut, son comportement, et sa cruauté. Je dirais même qu'il est époustouflant de découvrir que beaucoup de notion que nous croyons connaître sur les vampires ne sont que la création d'un film nommé « Nosferatu » et que les origines des vampires, et particulièrement de Dracula, sont bien plus complexes que cela. Je me suis même demandé si Ellen Crone ne serait pas finalement le fameux amour perdu de Dracula ? Et voir même, Dracula, à la fin de l'oeuvre de Bram Stocker, serait-il réellement mort ? Voilà deux questions qui me trottent désormais dans la tête, et dont je pense ne jamais avoir les réponses.

J'ai bien apprécié les notes des auteurs qui expliquent nombre de chose concernant Bram Stocker. Notamment le fait qu'il aurait bien survécu à la maladie lors de son enfance. Et qui, lors de sa mort en 1912 (soit à 65 ans), aurait demandé à être incinéré. Une demande que l'on suppose basée sur des superstitions (ou non) qui sont écrites dans cet ouvrage, et que je vous propose de lire tant il est intéressant. Cependant si vous comptez le lire et que vous n'avez jamais lu « Dracula » de Bram Stocker, il est impératif de le découvrir avant. On y apprend également que l'oeuvre originel a dû être écourtée et modifiée afin d'être finalement publiée en 1897 sous les éditions Archibald Constable & Company, et qu'ainsi il existerait plusieurs versions dans le monde, plus ou moins fidèles à l'originel. Pourquoi, me diriez-vous ? Tout simplement parce que durant cette période, jack l'éventreur sévissait dans Londres, affolant alors la population.
Pour finir, il est également bon de savoir, que, toujours selon ces mêmes notes, Paul Allen serait donc le propriétaire de la version originelle nommée « Dracula : le Mort-Vivant», et l'aurait obtenu durant des enchères.

Alors ? Curieux de découvrir ce roman ?
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox